Le monde de l’artisan: Christian Gilliéron, tapissier-décorateur

Nathalie Michlig  |  Christian Gilliéron, homme de la région ayant grandi entre Mézières et Ropraz, est un passionné de sport, de la bricole et de mécanique, à l’époque mythique des boguets, comme il le dit. Après un apprentissage de mécanicien sur machine et avoir travaillé en ce domaine, il sentit que ce n’était pas sa voie professionnelle, préférant celle de l’artisanat. C’est ainsi qu’un jour il découvrit ce métier, celui de tapissier-décorateur. Après un deuxième apprentissage et plusieurs années d’expérience, il lance sa propre affaire à Mézières; c’était il y a 30 ans. Pendant 27 ans, un atelier sur la Grand-Rue et depuis 3 ans, en face… C’est ainsi que lui vint l’inspiration de nommer son entreprise En Face. De nouveaux locaux rénovés ont pignon sur rue et une vitrine attractive. Dès 1999, c’est une entreprise formatrice. Un métier qui, en son temps, intéressait principalement des apprentis. Actuellement les apprenti(e)s
sont au nombre de trois en Suisse romande, dont une, en première année, aux côtés de Christian Gilliéron, Océane. Tout comme son maître d’apprentissage, Océane ne se destinait pas dans un premier temps à ce métier. C’est à l’occasion d’un stage effectué en cet atelier, qu’elle eut un coup de cœur et décida de se réorienter. Elle découvrit un univers. Elle aime à observer l’authenticité et l’âme de l’objet, reconnaître la manière de faire d’un tapissier ou d’une époque. Un métier et un savoir-faire intacts, surfant entre tradition et modernité. C’est comme entrer dans une certaine proximité et intimité de recouvrir des fauteuils ou des canapés. Plusieurs techniques et des outils de prédilection: des petits clous, appelés semences, des marteaux et des ciseaux différents, aimantés ou de garnisseur par exemple, des aiguilles courbes, tire-crin ou chasse-clou et agrafeuse aussi. Rembourrage à l’ancienne: entre ressorts noués et comprimés, étape de guindage. Puis, toiles de coton et de chanvre, crin de coco et de cheval. Entre piquage des bourrelets et façonnage du crin, entre galbe et formes harmonieuses. La touche finale donnant souplesse, confort et résistance. Tissus de qualité et finitions traditionnelles. Cloutées ou en parsementerie avec galons, assorties aux tissus choisis. Un coup de patte qui s’acquiert avec le temps uniquement. Mêlant esthétisme, volume et densité avec sensitivité. Christian Gilliéron œuvre dans les règles de l’art en ce noble métier, avec patience, minutie et précision; donnant un nouvel éclat à l’objet, d’une génération à l’autre. Il aime le contact avec la clientèle, être en mimétisme avec leurs attentes et leur proposer une gamme de tissus et de couleurs qui leur corresponde. Un métier artisanal aux retours gratifiants. Lors de chaque livraison, Christian Gilliéron a cette immense satisfaction de réaliser ô combien l’objet est en totale harmonie avec le lieu de vie des clients! N’hésitez pas à le contacter pour rembourrage et couverture de meubles et mobilier, anciens ou contemporains, mais aussi pour rideaux d’agrément ou de protection et tenture murale. Une manne de tissus variés aux imprimés originaux vous y trouverez. Conseils personnalisés et travaux sur mesure. Plus d’infos au 079 358 35 28 ou sur www.atelier-enface.ch