Le col du Gothard en diligence

G.Bd  |  Aux 19e et 20e siècles, les diligences étaient fort nombreuses dans les Alpes suisses. Elles étaient le seul moyen de transport du courrier postal et des voyageurs qui souhaitaient découvrir la beauté des paysages et se déplacer d’une région à une autre. Ils avaient tous un sac à dos garni de victuailles, car le voyage sur des routes caillouteuses prenait parfois une demi-journée, voire même plus. La photo ci-jointe  nous montre la diligence du col du Gothard qui effectuait le parcours depuis Andermatt dans le canton d’Uri à Airolo au Tessin et vice-versa en passant par le sommet situé à 2108 mètres. Elle était attelée à cinq chevaux pour éviter de trop fatiguer ces animaux, sutout à la montée du col qui reliait quatre cantons: Uri, Tessin, Valais et Grisons. Ce parcours en diligence s’avérait parfois pénible, même en été, car à une certaine altitude, l’air était frisquet et la diligence n’avait aucune isolation. Les cochers étaient même contraints de couvrir leurs chevaux lorsque la pluie était dense où que la neige tombait drue au sommet du col.