Le cœur de Moudon va retenir son souffle

Patrice Girardin, Philippe Benosmane  |    2 octobre, dès 9h30, le Trial Club Passepartout organise la 5e manche de la Swiss-Cup 2016. Après 30 éditions à Ropraz, la manifestation déménage dans la capitale broyarde. Environ 70 athlètes venant de toute la Suisse s’affronteront sur des obstacles installés entre la place St-Etienne et la cour des Anciennes Casernes. Cantine et buvettes seront là pour vous désaltérer et chatouiller vos papilles. N’hésitez pas à venir passer un magnifique dimanche à Moudon sous le signe du vélo trial.

Le vélo trial s’est développé de plus en plus en Suisse ces dernières années. On compte trois clubs en Suisse romande, un au Tessin et quatre en Suisse alémanique. Les pilotes disputent chaque année entre six et sept courses pour tenter de remporter la Coupe suisse. Les pilotes de la catégorie Elites participent au circuit de la Coupe du monde.

On confond souvent le Trial avec le BMX ou le VTT. Le principe est simple, le trialiste doit franchir une série d’obstacles artificiels sans poser le pied à terre. Les pilotes disposent d’un vélo très léger, sans selle, muni de freins puissants permettant de stopper la roue avant ou arrière au centimètre près. Ce vélo leur permet de franchir de manière extrêmement précise un parcours d’obstacles.

Ce sport nécessite de l’équilibre. Funambules, ils roulent sur un rail de chemin de fer à plus d’un mètre du sol. De la puissance et de la détente, un peu d’élan, le trialiste s’élance sur la roue arrière et se retrouve au sommet d’une pile de huit palettes.

Le coureur doit également travailler son endurance. En effet une compétition dure souvent plus de quatre heures durant lesquelles il devra enchaîner entre quinze et vingt zones. Le passage d’une zone d’obstacles doit être effectué en moins de deux minutes sous peine de pénalité.

Un mental d’acier est également nécessaire pour dépasser ses peurs et franchir des obstacles souvent vertigineux, passer d’un cylindre de béton à un enchevêtrement de billons, anticiper chacun de ses gestes. Le public retient son souffle.

Les jeunes sont répartis dans différentes catégories selon leur âge. Les poussins ont entre 8 et 10 ans, les benjamins entre 11 et 12 ans, les minimes entre 13 et 14 ans et les cadets entre 15 et 16 ans. On trouve ensuite les juniors, les élites et les masters.

Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site: http://www.trial-moudon.ch/ ou sur la page Facebook du club.