Le chant de l’étrave

Épisode 19

Retour à Dakar (suite)
Portés par l’aube naissante du 7 janvier, nous laissons derrière nous la bouée autour de laquelle Christer a dansé deux ans durant. Ce n’est pas sans émotion que nous admirons une dernière fois la plage beige bordée de cocotiers, les voiliers mouillés dans la baie et la petite école avec son toit de paille qui peu à peu disparaît. Le moteur ronronne doucement et, bien au large, nous hissons les voiles. Erik et moi ne parlons pas, nos regards trahissent assez notre bonheur à retrouver la mer. Mais en mer, que faire, que voir, me direz-vous, face à cet horizon toujours le même ?… Je vous explique: c’est que, en mer, on ne voit pas… on ressent…