Le but étant de s’enrichir…

L’espace d’un après-midi on achète des propriétés, on encaisse des loyers, on achète des terrains qu’on est obligé de revendre.

Marie  |  En cause le manque de liquidités pour régler des impôts en retard, on finit par se retrouver sur la paille et puis on rebondit en faisant un grand emprunt au banquier qui se trouve être votre frère, sœur, père ou ami! Vous l’avez sûrement compris, il s’agit du grand classique jeu de société mondialement connu, le «monopoly». Le but étant de s’enrichir en ruinant ses concurrents, le gagnant est celui qui a réussi à accumuler le plus de richesses. Ce jour-là, le vainqueur est un adolescent qui termine avec 90’000 francs en poche, plus tous ses investissements. Même s’il s’agit d’un jeu, je suis curieuse de savoir qu’aurait-il fait dans la vraie vie avec pareil pactole. Et bien, rien du tout, ses sous retourneraient s’endormir à la banque tandis que ses placements lui suffiraient pour vivre confortablement!