Le 14 février, le jour le plus fleuri de l’année

La Saint-Valentin :  une averse de sentiments à faire germer le bonheur

Gérard Bourquenoud | Le 14 février est chaque année un jour très attendu par la plupart des amoureux, en particulier les jeunes gens et jeunes filles en âge de se marier. Cette tradition qui se perpétue depuis des siècles est à l’image d’une poésie qui exprime les sentiments d’une personne à une autre qui lui fait tilt dans le cœur. Pour chaque être humain ou presque, le 14 février est une partition qui ouvre son portail enchanté sur le bonheur de celle ou celui qui va choisir son Valentin ou sa Valentine, un cœur qui va vibrer comme une harpe de lumière au soleil naissant d’un pré-printemps. Du temps des réjouissances romaines, les couples se formaient et se disaient oui ce jour-là pour se marier dans l’année, probablement pour ne pas mentir l’adage selon lequel « le mariage est une loterie ». Chaque jeune fille se voyait attribuer ou confier, par jeu ou par loterie, un petit fiancé, disons en toute franchise un « Valentin ». Au nombre des légendes qui évoquent l’origine de cette tradition « valentienne », il y a celle de Terni, ce prélat qui vivait en Italie sous le règne de l’empereur Claudius, vers l’an 230 de notre ère, était un homme très attentionné qui consacrait une partie de son temps libre à conseiller les jeunes filles dans le choix d’un « Valentin » sérieux et honnête, en leur offrant une rose de son jardin. Sa bonté fut très vite remarquée par une multitude de jeunes gens et jeunes filles lui demandaient de célébrer leur union. Au fil des ans, le brave prêtre, fort âgé et fatigué, décida de reprouper tous ces mariages une fois par an, soit  le 14 février. C’est l’une des raisons qui fait que la Saint-Valentin est fêtée à cette date. Contrairement à ce que l’on croit, les jeunes ne sont pas les seuls à avoir le cœur sensible ce jour-là. L’amour fait aussi partie de la vie de bon nombre de personnes de tous les âges. L’an passé, à la date précitée, j’ai croisé chez un fleuriste, un homme de 93 ans qui s’émerveillait de voir une telle variété de roses et en a fait un très beau bouquet pour sa douce moitié qui partage son quotidien du vitrail de l’aube à la rosace du soir. Si chacun suivait la tradition, le 14 février serait certainement le jour le plus fleuri de l’année, avec en plus des mots gentils, des gestes, voire même un repas enrobé de tendresse au restaurant, en particulier pour les couples qui se réconcilient à la Saint-Valentin !