L’avez-vous vue?

par Elvire Fontannaz | Jusque dans les années 50, la huppe fasciée était une espèce courante dans tout le bassin lémanique. Suite à l’intensification de l’utilisation de pesticides et à la destruction de ses milieux, elle a peu à peu disparu de nos régions. Migratrice elle est de retour de ses quartiers africains début avril pour nicher dans nos contrées, puis pour repartir an août déjà. Son habitat type, c’est le bocage avec haies vives, bosquets, vignes et vergers. Essentiellement insectivore la courtilière est sa proie favorite. En l’absence de celle-ci, elle se nourrit de larves de coléoptères, hannetons, lucanes, sauterelles, criquets, papillons, mouches, araignées, vers, limaces, mille-pattes, lézards. Cavernicole elle a besoin d’anfractuosités dans les vieux murs, d’arbres creux ou de loges de pics pour nicher.
Aujourd’hui, la huppe fasciée figure sur la liste rouge des espèces menacées et a été choisie parmi les 50 espèces qui bénéficient d’un programme de conservation et d’un plan d’action au niveau suisse. Grâce aux mesures conjuguées de la Station ornithologique de Sempach, des projets cantonaux et régionaux, on compte plus de 200 couples en Suisse dont 100 en Valais.
Au printemps 2013 la démarche de repeuplement a été initiée par le GANAL (Groupe des amoureux de la nature Lavaux), par son président, Gilbert Rochat, qui a construit avec ses élèves une cinquantaine de nichoirs posés sur la commune de Bourg-en-Lavaux. Cette action a été coordonnée et financée par la Commission municipale du développement durable (LaBeL21).
Le projet huppe fasciée Lavaux a été élaboré par la soussignée dans le cadre de la Formation romande en ornithologie de l’ASPO (Association suisse de protection des oiseaux). Il comporte plusieurs volets: information des vignerons, des communes et du public, pose de nichoirs, recensement de l’espèce. S’étendant sur plusieurs années, le but du projet est le repeuplement de Lavaux par la huppe fasciée, reliant ainsi les populations valaisannes, vaudoises et genevoises.
Avec 100 nichoirs maintenant en Lavaux la huppe fasciée pourrait disposer des conditions favorables à son retour. L’avenir nous le dira!

Habitants de Lavaux, promeneurs, joggeurs:
Si vous apercevez la huppe fasciée ou si vous entendez son chant unique (houp-houp-houp 3x), nous comptons sur vous pour nous signaler sa présence en précisant date-heure-lieu à:

elfontannaz@bluewin.ch 
079 757 55 52
gilrochat@yahoo.fr 
079 296 32 51

Un immense merci aux vignerons et aux propriétaires de vergers pour l’accueil qu’ils ont réservé à nos demandes, à nos sponsors: Lavaux Patrimoine mondial Unesco, Commission municipale de développement durable de la commune de Bourg-en-Lavaux, Commune de Rivaz, Cercle des sciences naturelles de Vevey-Montreux, Rotary Club Lavaux; à vous, pour vos signalements si précieux.

Source: Plan d’action huppe fasciée, Suisse OFEV 2010