L’arène de la fête des vignerons 2019

Jean-Pierre Lambelet  |  Que dire dans un hebdomadaire qui paraît une semaine après les quotidiens qui ont déjà traités ce sujet de belle manière? Je me suis immédiatement posé la question au sortir de la présentation de presse, là au milieu de la place du marché, à regarder un couple de touristes commentant les inscriptions gravées dans la plaque de granit retraçant toutes les fêtes des vignerons organisées à cet endroit. Et j’ai eu envie de leur dire, revenez dans deux ans et vous vivrez de purs moments de bonheur et de joie…!

J’aurais aimé leur décrire l’arène qui sera érigée sur cette place, les flots de couleurs, de musique, de chants, de danse et la grâce des milliers de figurants qui animeront cet extraordinaire spectacle qu’est la Fête des Vignerons. Pour celles et ceux qui ont déjà vécu la magie d’un spectacle dans les arènes de Vérone et/ou de Nîmes dont est tirée une partie de l’inspiration, vous pouvez sans autre vous imaginez assis là, en 2019, tous les sens comblés par les tableaux scéniques que nous préparent le concepteur de la Fête – Daniele Finzi Pasca – et le scénographe – Hugo Gargiulo.

Dans cette arène à deux niveaux, avec une scène principale centrale au niveau du sol et 4 autres espaces scéniques pratiquement à mi-hauteur des gradins, le spectateur sera presque un acteur, entouré qu’il sera par les figurants qui évolueront devant et autour de lui.

Cette arène, dessinée d’un jet sur la nappe en papier d’un bistrot, est celle rêvée par Daniele Finzi Pasca et feue sa compagne Julie Hamelin. Ils l’a voyaient pleine de surprises, de magie, de machines scéniques où le travail des vignerons-tâcherons serait au cœur de toutes les narrations. Ils l’a voulaient belle, un peu folle, chaleureuse et accueillante. Dans la construction d’une arène, le son prend une indiscutable importance et un soin tout particulier est voué à cet élément portant les textes parlés, chantés et la musique.

L’abbé-président de la Confrérie des Vignerons, François Margot, le directeur exécutif de la Fête des Vignerons Frédéric Hohl et Daniel Willi le responsable des constructions étaient fiers de dévoiler cette magnifique structure où se dérouleront 18 représentations du 20 juillet au 11 août 2019 avec en principe 9 séances diurnes et 9 nocturnes (la météo peut parfois changer un peu le programme…).

Par rapport à l’édition de 1999 où il y avait 16’000 places dans l’arène, en 2019, il y aura 20’000 places et 3 productions de plus, ce qui représente environ 132’000 billets supplémentaires. Et quand on sait que le 70% des recettes provient de la billetterie, cet élément a une réelle importance pour l’équilibre budgétaire.

J’étais là, au centre de cette belle place du marché, et mon esprit avait inconsciemment commencé un compte à rebours m’amenant dans 21 mois au début de la construction de l’arène et dans 27 mois au plaisir d’assister à la première de cette Fête des Vignerons 2019. Et d’un coup le mot «impatience» prend toute sa valeur…!

Il en est de même pour toutes celles et tous ceux qui attendaient pour s’inscrire comme figurants. Depuis le 23 mars 2017, il est possible de composter une pré-inscription sur le site www.fdv2019.ch/figurants

Sachant qu’en 1999, il y avait 5050 acteurs et figurants, il y a de la place pour beaucoup de personnes intéressées individuellement, en
couple ou en famille. Le questionnaire s’intéresse bien
sûr à ce que chacun peut apporter en tant que chanteur, musicien, gymnaste, danseur, acteur, acrobate, etc.

Suite à la récolte de ces pré-inscriptions cela donnera déjà une indication sur l’orientation artistique que pourront prendre les concepteurs du spectacle.

A l’automne 2017, les inscriptions définitives devront être confirmées.

Vivement 2019, car cette fête commence déjà à «mettre l’eau à la bouche», ce qui est un comble pour un vigneron…!