L’arbre décliné sous toutes ses formes par une artiste de notre district

Pierre Jeanneret  |  Allez découvrir les beaux espaces de la fondation L’Estrée à Ropraz. Cette galerie présente toujours des expositions de qualité. Jusqu’au 23 octobre, on peut y admirer les travaux d’Anne-Lise Saillen, qui a son atelier sur la commune de Forel, où elle donne également des cours de peinture.

L’arbre est présent dans son œuvre dès ses débuts artistiques en 1983. Il occupe une place importante dans sa sensibilité personnelle. Il est pulsion de vie, élan vital, renouvellement constant, et puis il meurt comme nous… Anne-Lise Saillen a donc exploré ce thème de l’arbre sous diverses formes et à l’aide de diverses techniques. Le visiteur sera, dès l’entrée, saisi par ses «sculptures», des œuvres en trois dimensions, vivement colorées, représentant des arbres faits de fil de fer, papier, parfois aquarelle, un travail très minutieux et difficile à réaliser. Des toiles en noir-blanc mettent en valeur la verticalité des troncs, comme les piliers d’une cathédrale. Ailleurs, l’artiste a bien rendu la complexité des branches par des encres et des crayons. Ou encore la richesse des feuillages printaniers, traduits par des verts très tendres. De l’arbre, cet élément de la nature qui nous est si proche, Anne-Lise Saillen n’a toujours gardé que l’essentiel. Son œuvre, exigeante mais non «intellectuelle» dans le mauvais sens du terme, est à la fois inventive, moderne et accessible à tous.