L’ami Gustave de Beaumont en exposition

Au musée Eugène Burnand, à Moudon, jusqu’au 30 novembre

Alain Bettex. |. Jeudi dernier, l’ami genevois Gustave de Beaumont par le truchement de Pierre-André Marti, nous conviait au Musée Eugène Burnand à Moudon à une exposition temporaire lançant la nouvelle saison du natif moudonnois. Elle durera jusqu’au 30 novembre. La charmante Coraline Guyot, assistante scientifique au nouveau Musée de Bienne et co-commissaire de l’exposition nous a présenté un résumé de sa thèse initiée par le prof. Philippe Kaenel, de l’UNIL: «Gustave de Beaumont, Regards sur une trajectoire genevoise oubliée». Et manifestement les quelque 50 personnes, par leurs applaudissements nourris, ont apprécié l’histoire des deux peintres, Gustave de Beaumont et Eugène Burnand. En 1871, le peintre genevois a tout juste 20 ans lorsqu’il fait connaissance du Moudonnois. Ils sont élèves de Barthélémy Menn à l’école des Beaux-Arts de Genève et tissent rapidement une solide amitié. Ils côtoient notamment Ferdinand Hodler avec qui ils entretiendront de très bonnes relations au cours de leur formation. Le départ de Burnand pour Paris décidera de Beaumont de le rejoindre. Les deux camarades continueront leur formation, notamment dans l’atelier de Jean-Léon Gérôme et dans diverses expositions, aussi bien à Paris qu’en Suisse.

Le professeur Philippe Kaenel devant la cinquantaine de personnes participant au vernissage

L’amitié des deux peintres

L’exposition présentée à Moudon fait donc suite à ce travail et se propose de faire revivre l’amitié des deux peintres. Au cours de celle-ci, la Fondation du musée nous fait revivre les œuvres de Burnand, privées des trois tableaux qui seront les vedettes du tout nouveau Musée de Beaux-Arts de Lausanne. Elle sera agrémentée d’une cinquantaine d’oeuvres de Gustave de Beaumont. Et c’est depuis 2010 environ que le petit-fils de Gustave de Beaumont tente de rassembler les œuvres de son grand-père pour faire connaître son travail. Les archives familiales regorgent de précieux documents permettant de retracer l’histoire du peintre, plusieurs sont présentés dans l’exposition de la rue du Château. Concernant les bruits de la vente du bâtiment, siège du Musée Eugène Burnand, le vice-syndic de Moudon et membre du comité de Fondation, Olivier Barraud, bien qu’il prenne d’autres responsabilités dès le 1er juillet, nous déclare que le bail du musée appartenant au canton est renouvelé pour deux ans. Un projet est en vue, mais il devra passer par moult approbations pour être accepté et voir le jour.

Le Musée Eugène Burnand propose

Dimanche 23 juin à 17h30 : L’ami genevois Gustave de Beaumont (1851-1922), conférence de Genève à Paris, par Coraline Guyot, co-commissaire de l’exposition. Dimanche 15 septembre à 15h : Concert du Quintet des Barbus. Dimanche 22 septembre de 14h30 à 15h30 : Visite guidée de
l’exposition suivie d’un goûter. Info : www.eugeneburnand.ch Ouverture les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 18h.