La volonté des initiants est claire

Pauline Tafelmacher, Députée PS, Pully  |  Permettez-moi de poser une question de fond: pourquoi la santé bucco-dentaire est-elle tout bonnement exclue des prestations remboursées par notre assurance maladie obligatoire? La bouche et les dents ne font-elles pas partie du corps humain? Pour pallier cette absurdité, l’initiative pour le remboursement des soins dentaires propose un système équitable, solidaire et indépendant de la LAMal, soutenu par une large coalition de partis politiques, d’associations, et de citoyens qui en ont marre d’une situation injuste et pénalisante pour la grande majorité d’entre nous. Le contre-projet proposé par le Conseil d’Etat a été torpillé par l’UDC et le PLR, qui ne souhaitent apparemment pas soulager le budget des ménages. Nous allons donc devoir voter sur un texte constitutionnel simple et efficace, qui fixe des principes généraux qu’il s’agira de traduire ensuite en texte de loi. Je suis donc surprise et amusée de voir des annonces des opposants évoquer tel ou tel coût, ou parler de tel ou tel traitement qui ne sera pas pris en compte. La liste des soins remboursés devra être établie par le Conseil d’Etat et le Grand Conseil, et la volonté des initiants est claire: rembourser le plus de prestations possibles, y compris les couronnes, les implants et certains types d’orthodontie, afin de véritablement aider les très nombreux habitants de ce canton qui ont de la peine à faire face à des factures de plusieurs centaines ou milliers de francs après un passage chez le dentiste. Il est temps qu’on puisse se soigner sans se ruiner, c’est pourquoi je n’hésiterai pas une seconde et voterai OUI au remboursement des soins dentaires.