La visite de rentrée

Nicolas, 7 ans et demi |  Aujourd’hui, en classe, on a eu la visite du directeur. On savait pas qu’il y avait un directeur des écoles. C’est lui qui nous a dit. Quand il est entré, on pensait que c’était le nouvel aide du concierge qui venait de nouveau régler nos tables et nos chaises, parce qu’on grandit à chaque fois pendant les vacances d’été, mais c’était pas ça. En gros, le directeur, c’est le chef des écoles, mais surtout plutôt pour les plus grands. C’était un peu compliqué à comprendre son travail. Comme c’est le chef des écoles et qu’il a dit qu’on pouvait lui faire  part de nos remarques et profiter de sa présence, Nathan, il lui a demandé si on pouvait avoir une récré plus longue à cause du foot. Mais ça c’était pas possible à cause des horaires et des bus et Nathan était déçu par la réponse du chef. Du coup, Anselme il a demandé si c’était lui le chef des bus, parce que justement il avait des remarques à faire. Anselme, il prend le bus «Tortue» et il arrive toujours en dernier le bus «Tortue» et Anselme aussi. Marco, mon copain qui aime les voitures, il a dit qu’on avait qu’à l’appeler «Ferrari» et que comme ça, il arriverait en premier, mais c’est pas Marco le chef des bus. Anselme, il a demandé qui c’était alors le chef des bus, mais c’était pas le directeur. Du coup, Anselme il va continuer à arriver le dernier et il était déçu  par la réponse du chef  lui aussi.

Le directeur il a aussi dit qu’il va visiter des classes et ça, je pense que c’est très utile, parce que comme ça, il voit plein de bricolages et de dessins dans les autres écoles. Il fait l’espion. Après, il donne les codes aux maîtresses et elles, elles nous font faire les bricolages et les dessins et personne sait d’où ça vient toutes ces idées, mais moi, j’ai compris maintenant. Maman dit toujours qu’elle se demande où elle va chercher toutes ces idées ma maîtresse et elle soupire et elle lève les yeux au ciel quand je rentre à la maison avec une poule en papier mâché grosse comme un dindon. Je vais pouvoir lui dire que je sais où elle va les chercher ses idées ma maîtresse. C’est sûrement pour ça que le directeur il a un bureau top secret qu’on a jamais vu et des gens qui travaillent pour lui… qu’on a jamais vus non plus. Pour classer toutes ces idées dans des classeurs, ça doit prendre un temps fou. J’en sais quelque chose, j’ai déjà assez de mal avec mes fiches. Mais je suis tout seul, moi. En plus, le directeur il a dit qu’il faut prendre rendez-vous pour aller dans son bureau. Ca, pour moi, c’est un indice. Il  doit sûrement tout planquer comme moi sous son sous-main et ni vu ni connu, pas de trace quand les rendez-vous arrivent. Comme c’est le directeur, il sait tout. Il sait même la date d’anniversaire de chacun d’entre nous et on reçoit une carte de vœux de sa part et ça c’est fort, parce que ça fait beaucoup d’anniversaires à se rappeler et il se trompe jamais. Après, on avait plus de questions, alors il est parti. Il nous a souhaité une bonne rentrée à tous et on a dit merci, pareil.

Quand je serai grand je serai peut-être directeur des écoles, mais il y a un truc qui m’embête quand même. Il a dit qu’il avait pas congé le mercredi après-midi. Pour le foot avec les copains, ça serait râpé…

Propos recueillis par Rosane Schlup