La vérité sort de la bouche des enfants…

Marie  |  Il y en a qui collectionnent des voitures en miniature, des timbres, des pièces anciennes ou autres minuscules choses qu’on expose fièrement dans son salon. Pas tout le monde suit ce modèle, comme par exemple certaines femmes dont je fais partie, nous sommes plus pragmatiques et préférons utiliser au quotidien ce qu’on collectionne, genre sacs à main et chaussures. Par exemple en vacances, l’envie d’acheter un nouveau sac me tente et je finis souvent par rentrer avec un nouveau dans ma valise. J’appelle souvent ces achats impulsifs l’affaire du siècle! Ma nièce du haut de ses quatre ans est comme sa tante, une adepte des jolis sacs. Dernièrement en croyant lui faire plaisir je lui offre un minuscule cabas en paille tressée pour la plage. Bien entendu à cet âge ces bouts de choux la première chose qu’ils veulent mettre dedans, c’est leur portable (copie conforme d’un vrai), mais catastrophe le petit objet rose bonbon a de la peine à rentrer et se faire une place. La fillette qui n’a pas la langue dans sa poche dit en rigolant: «Mais qu’est-ce que c’est que ce sac qu’on ne peut même pas mettre mon téléphone!» Quand on vous dit que la vérité sort de la bouche des enfants…