La récolte du foin telle qu’elle se pratiquait à une certaine époque

Texte et photo G.Bd    |  Il y a plus de septante ans, les agriculteurs qui n’exploitaient qu’un  petit domaine et qui ne possédaient pas encore de tracteur, utilisaient des chevaux de trait – qui avaient remplacé les bœufs et même des vaches –  pour faucher et rentrer les récoltes au moyen d’un char à échelle, lequel était chargé de fourrage avec des fourches. Pour l’avoir pratiqué, je puis dire que c’était pénible pour un adolescent, alors que depuis quelques décennies, tout le travail à la campagne se réalise avec des machines de plus en plus perfectionnées qui, dans un proche avenir, seront même automatisées et réaliseront la récolte du foin, du maïs, des moissons, des betteraves et j’en passe par ordinateur, comme c’est déjà le cas pour la traite des vaches. Désireux de montrer à la population comment se faisaient  les travaux à la campagne à une certaine époque, un agriculteur d’un village situé à la frontière Vaud-Fribourg est allé il y a quelques années au cortège d’une fête des musiques avec son cheval et son char à échelle chargé de foin. Très sensibles au travail de ce paysan, les spectateurs l’avaient vivement applaudi pour avoir fait revivre le passé au présent.