La première tournée d’Eugénie se termine

Jean-Marc Bovy  |  Voici un spectacle qui a voyagé sur deux continents et qui termine sa tournée à Chexbres, sur la nouvelle scène du Cœur d’Or. «Le voyage d’Eugénie» a déjà parcouru de nombreux kilomètres en peu de temps. Parti de Verbier pour gagner Genève, il s’en est allé au Canada et aux Etats-Unis pendant le mois de mars, choisi par nos ambassades suisses pour la francophonie d’Amérique du Nord. De retour en Valais à Sion et au Châble, en avril et juin, il sera encore à la «Bouche qui rit» à St-Maurice début juin.

Eugénie, la Mary Poppins du 3e âge qui rentre d’un voyage organisé en car avec ses compagnes, nous raconte son périple pour pallier une certaine solitude, tout en dressant des portraits iconoclastes sur les seniors de sa génération. Eugénie revient avec plein d’images, un regard drôle mais parfois cruel sur ses compagnes et sur le monde qui ne fonctionne pas mieux que son transit! Réalité ou fiction, vie réelle ou fantasmée? La vieille dame revient-elle de cette île grecque de Cythère ou continue-t-elle le voyage de la vie pour déjouer celui du Grand Voyage?

«Le voyage d’Eugénie» d’Alboran, auteur suisse, est un jeu de cache-cache avec la fin de vie, un pied de nez à l’ennui. La vieille dame nous entraîne avec une belle complicité dans l’aurore de la vieillesse et de sa folie.

Pascale Rocard, choisie par l’auteur, a créé et mis en scène avec poésie et délicatesse ce spectacle à Verbier en janvier de cette année 2016. Après avoir écrit et joué, et «ses îles flottantes» qui traitaient du coma, elle s’attaque à un nouveau défi: la mise en scène et le thème délicat de la vieillesse.

Le personnage de la vieille dame semble vivre éternellement dans l’imaginaire, mais il nous fait découvrir le monde des seniors avec un humour très caustique, un monde où il est encore possible de rire de tout. Pascale Rocard: «J’avais très envie de mettre en scène Anne-Lise Fritsch, la reine du monologue, pétillante comédienne de 78 ans. Le texte d’Alboran lui va comme un gant. C’est un stradivarius de la comédie. Je lui ai demandé un travail difficile avec des ruptures précises afin que notre public soit emporté. Elle porte magnifiquement la pièce. Et Gilles Vuissoz, dont la scénographie pleine de gaîté est fantastique, m’a permis de réaliser mes délires esthétiques et poétiques qui rendent la pièce très visuelle.»

L’équipe se réjouit de présenter et clore sa première tournée à Chexbres au «Caveau du Cœur d’Or».

 

Le samedi 4 juin à 20h30 et le dimanche 5 juin à 17h.

Réservations par mail: reservations@pascalerocard.com, ou par téléphone: 079 368 30 31

Plus d’informations: www.pascalerocard.com