JOJ 2020 – Les couleurs olympiques flottent sur Oron

Les jeunes porteurs de drapeau

Un grand bravo à tous ces sportifs qui font preuve d’un engagement personnel énorme

Thomas Cramatte |  Flottant fièrement au gré du vent, le drapeau des Jeux olympiques de la jeunesse surplombe notre commune depuis jeudi passé.

Cette journée du 19 septembre marque le départ de toute une série d’événements sportifs à venir. Liée au JOJ2020, la cérémonie extraordinaire a eu lieu au stade Pierre-de-Coubertin à Lausanne. Le décor était bien différent des habituels 20km de Lausanne. Entre cris et danses, plus de 3000 écolières et écoliers vaudois étaient présents afin de ramener un drapeau aux couleurs olympiques dans leur commune. L’émotion était au rendez-vous, surtout lorsque la flamme a été allumée sous les yeux émerveillés des 400 invités, syndics, conseillers d’Etat ou président du CIO.

Oron-la-Ville

Accueillis en grande pompe dès leur retour de Lausanne, les 6 élèves d’Oron-Palézieux sélectionnés mourraient d’impatience à l’idée de hisser les couleurs olympiques devant leur bâtiment scolaire. Accompagnés par Jean-Claude Serex et Christian Bays, respectivement syndic de Maracon et municipal d’Oron, trois drapeaux des JOJ2020 sont remis pour notre commune: un pour Essertes, un autre pour Maracon et le dernier pour Oron-la-Ville.

Citoyennes et citoyens des environs sont venus nombreux à cette cérémonie en plein cœur de la cour de récréation.

Les cymbales retentissent au sommet des gradins, c’est L’Harmonie d’Oron qui débute en rythme avec l’hymne vaudois.

Microphone et présentoir installés au milieu de la cour trouvent rapidement preneur: c’est à Philippe Modoux, syndic d’Oron, d’entrer en scène.

«Oron est honoré de faire partie du plus grand rassemblement sportif au monde. Un grand bravo à tous ces sportifs qui font preuve d’un engagement personnel énorme. Les 5 anneaux des Jeux olympiques représentent bien sûr les cinq continents du monde et les six couleurs, si l’on compte le fond blanc, représentent également les couleurs des armoiries de notre commune», annonce le syndic.

Jean-François Détraz, directeur des écoles Oron-Palézieux, annonce le départ du compte à rebours à sa manière. Vuvuzela faisant fuir tous les merles du quartier, voilà qu’il reste 111 jours avant l’ouverture des jeux!

«Au-delà de la performance, il y a l’aventure humaine que tous ces jeunes vont vivre. Et nous sommes fiers de contribuer à un événement de cette ampleur».

Les cinq anneaux flottent dans le ciel d’Oron

Cette longue journée de célébration ne s’achève pas là, les spectateurs sont ainsi conviés à suivre les porteurs de drapeau au pied du mât. Un somptueux coucher de soleil accompagne les notes de l’hymne olympique, donnant de l’énergie aux deux élèves sélectionnés, Chiarra Ianuzzi et Nhyx Muamba, pour hisser les couleurs de l’Olympe haut dans le ciel de notre commune.

Les élèves pourront contempler le drapeau jusqu’à mi-janvier, fin des Jeux de la jeunesse. Qui sait, peut-être que certaines réponses de mathématiques se trouvent entre les anneaux olympiques…

De gauche à droite, Danielle Richard municipale d’Oron, Daniel Flotron préfet du disctrict Lavaux-Oron, Jean-Claude Serex syndic de Maracon, René Delessert syndic d’Esssertes, Philippe Modoux syndic d’Oron et Jean-Daniel Détraz directeur scolaire Oron-Palézieux