Johny Delacrétaz… s’en est allé sous d’autres cieux

Toy, Mélanie et Maeve Delacrétaz  |  Ayant passé son adolescence dans le restaurant de ses parents et par la suite cuisinier de formation, il savait pertinemment que ce n’était pas un métier facile. Il ne voulait pas imposer à sa famille ce rythme de vie soutenu. Ne voulant pas de restaurant mais adorant la cuisine, il a trouvé un compromis, il songea à une épicerie, take away. Il n’était toujours pas réellement convaincu par son idée. Mais, le cours de la vie a fait que le 3 avril 2014, son projet s’est concrétisé. Thaï Tantawan a vu le jour.

Du cœur à l’ouvrage

La réalisation de ce projet lui a, en premier temps, demandé énormément d’énergie. L’essentiel pour lui était de travailler avec des producteurs locaux. L’utilisation de bons produits frais était pour lui primordial. Selon lui, la différence se fait entre autre à ce niveau. Il lui tenait également à cœur que sa cuisine puisse être accessible à tous. Puis, toute la famille a mis du cœur à l’ouvrage pour faire fonctionner cette petite entreprise. Par la suite, comme il le disait si bien: «c’est que du bonheur». Les clients et amis qui passent régulièrement l’ont sûrement entendu dire plus d’une fois: «je ne travaille pas, je m’amuse!» C’était une personne qui avait le contact facile et qui arrivait rapidement à mettre ses clients à l’aise. Il veillait toujours à saluer les passants d’un signe de la main ou d’une agréable parole. Pour lui la sympathie et la politesse étaient primordiales. Les premiers clients commencèrent rapidement à entrer dans son épicerie, par curiosité ou par envie de découvrir la cuisine thaïe, et ceux-ci, sans même s’en douter, le rendaient de plus en plus heureux. Puis, ils sont revenus deux fois, trois fois, quatre fois… c’est ainsi que les petits surnoms amicaux sont nés. Au fil du temps, les liens se sont tissés et renforcés, et certains clients deviennent même des amis proches. Son commerce à toujours été un lieu où il se sentait merveilleusement bien, en particulier grâce à ses clients avec qui il prenait toujours quelques instants pour discuter. Il aimait leur apprendre comment utiliser certains produits, comment bien réussir une recette ou simplement passer un moment à parler de la pluie et du beau temps. C’était une personne pour qui l’échange et le partage des connaissances était indispensable au bien-être, tout comme aider son prochain. Pour cela nous tenons à remercier du fond du cœur tous ses clients et amis. C’est pour toutes ces raisons et tout ce que vous avez fait pour lui que nous allons continuer de vous accueillir au Thaï Tantawan avec, on l’espère, autant de bienveillance et de convivialité qu’il a su avoir au fil de ces années.