Jazzercise Oron et environs danse pour soutenir la lutte contre la sclérose en plaques

Gil. Colliard |  Avons-nous seulement conscience du nombre de mouvements effectués par notre corps, cette incroyable mécanique, lorsque la santé est là? Se lever, marcher, prendre quelque chose, écrire, etc., que de gestes qui nous sont naturels. Mais lorsque ces derniers sont entravés par la sclérose en plaques, que les jambes ou les mains refusent d’obéir, que l’équilibre nécessaire à la marche s’effrite et que la fatigue se fait sentir après chaque effort, il faut une bonne dose de courage pour affronter chaque journée. L’équipe des monitrices de Jazzercise d’Oron et environs, qui enseigne la danse jazz, crée l’événement en faveur du soutien à la lutte contre cette maladie, en nous invitant à bouger en musique, le samedi 28 janvier 2017,
à la salle polyvalente de Semsales, à 10h.

Le bénéfice de l’événement versé intégralement à la SEP

Habituées à se produire sur divers podiums lors de manifestations, les monitrices de Jazzercise de la région d’Oron, ont déjà organisé des cours en faveur d’institutions ou pour donner un coup de pouce à une artiste locale. Aujourd’hui, sensibilisées par la sclérose en plaques qui touche la maman de l’une d’elles: Coralie Demierre, de Semsales, elles ont sous son impulsion, préparé une formidable matinée dédiée à la danse jazz, pour le prix de Fr. 25.- par personne, dont l’intégralité du bénéfice sera reversé à la SEP (Société suisse de la sclérose en plaques) qui est partenaire de l’événement. Cette discipline qui nous vient d’outre-atlantique et qui se pratique avec succès dans la région depuis la fin des années 80, mélange des exercices «cardio», des entraînements en résistance, du yoga, du kickboxing et des techniques de danse, adaptés à chacun et à tout âge.

S’impliquer avec énergie et joie au nom de l’espoir

Après une petite partie officielle, Coralie Demierre, Monique Thiévent, Sylvie Perreten, Nora Jaques et Corinne Baud, soutenues par leurs collègues coaches de la région, dont Nathalie Lovell et Suzanne Dorthe, effectueront des démonstrations puis se relaieront pour donner un cours de  1h30 partagé entre la partie dansante et la partie musculaire, avec le sourire et sur des musiques actuelles. Un groupe d’enfants fera également un show et on terminera en apothéose avec «le ballet des profs». Cette invitation à bouger pour apporter sa contribution à la recherche, est adressée à tous, sportifs et non sportifs, à tous les âges et surtout à ceux qui vivent les handicaps de cette maladie qui touche plus de 10’000 personnes en Suisse. Un endroit sera aménagé pour venir en spectateur, se reposer, se désaltérer, ainsi chacun dansera selon ses possibilités ou ses  envies. La famille Demierre s’est formidablement investie pour cet élan de solidarité. On trouvera le papa au parking, la maman et la marraine aux entrées. Le frère cuisinier préparera un potage maison. Soupe de chalet et  pâtisseries seront de la partie.

Samedi 28 janvier, tous ensemble bougeons solidairement!

Equipée d’un vestiaire spacieux, la salle polyvalente de Semsales peut accueillir toutes les personnes désireuses de montrer leur soutien à celles atteintes de sclérose en plaques, en découvrant cette discipline aux rythmes joyeusement endiablés.

Samedi 28 janvier, 10h – Portes dès 9h30, à la salle polyvalente de Semsales, Fr. 25.- par personne, Fr. 10.- pour les jeunes (10-15 ans), possibilité de payer les entrées sur place. Restauration saine et chaude à prix modéré.