J’ai suivi un autre chemin

Marie  |  Lausanne restera à jamais ma ville de cœur. J’y ai foulé les pavés dans ma jeunesse, travaillé et fait ma formation. Et puis, j’ai suivi un autre chemin. J’ai pris de la distance, Lausanne est devenu une destination épisodique et cela durant des années. Dernièrement, j’ai renoué le contact avec cette charmante cité vallonnée où on ne s’ennuie jamais. J’ai déambulé dans ses petites artères sinueuses, rues médiévales qui ne demandent qu’à flâner devant plein de boutiques. En plus, le métro est venu donner un grand coup de main afin de faciliter la mobilité. Certains quartiers ont trouvé une nouvelle identité (Le Flon), alors que d’autres restent figés et sans aucune âme. Au centre, les espaces verts peuvent se compter sur les doigts d’une main, pourtant ces lieux sont le baromètre des êtres en société, on peut y côtoyer des gens de tout âge, on y entend les rires et les pleurs des enfants, c’est la vie dans toute sa plénitude qui se développe au contact de la nature. Toutefois cette ville a de grands atouts, pour en profiter il suffit de faire à peine quelques minutes en métro pour se retrouver devant de vastes et belles zones de plaisance…