Inauguration du «Self de Puidoux»

Solution séduisante, simple et intelligente pour de précieux services gouteux et appétissants

Jean-Pierre Lambelet  |  Des prix très doux à Puidoux pour des produits frais qui proviennent des exploitations agricoles de la commune! Sur mon domaine agricole, je fais du fromage, je fais de la glace, je fais de la confiture, je fais des sirops, je fais des tresses, je cultive des légumes, je vends des œufs, etc. C’est bien! Mais il faut encore les vendre ces produits… Alors, soit je mets un étal au bord de la route en self-service ou je les vends à des grossistes. Eh bien, il a y une solution juste au milieu! On se met à plusieurs et on ouvre un petit magasin en self-service dans un lieu connu où il y a des places parc pour les véhicules. On sait que le paysan est un individualiste par nature, mais parfois l’union fait la force et si un chef de team pousse un peu ses collègues, on arrive à une solution séduisante, simple et intelligente qui rendra de précieux services gouteux et appétissants à la population.

On salue «cette bonne idée» et lui souhaite longue vie

C’est Laurent Chaubert qui a réuni et convaincu ses collègues de tenter l’expérience d’un nouveau magasin en self-service à Puidoux-Village juste à côté du bar à café la Gondolière dont le gérant Nuno Pacheco accepte de collaborer en «jetant de temps en temps un œil» dans le magasin. Et c’est parti! Au début octobre 2018 le Self de Puidoux ouvre ses portes et les premiers chalands débarquent et se familiarisent facilement avec ce modèle d’achat où tout se fait soi-même du choix du produit au paiement qui est aussi possible avec son téléphone mobile avec l’application Twint. Deux mois plus tard, le 1er décembre, c’est l’inauguration officielle en présence du syndic de Puidoux, René Gilliéron, et du conseiller d’Etat et habitant de Puidoux, Philippe Leuba. Ces deux orateurs saluent «cette bonne idée» et lui souhaitent longue vie sachant que la pérennité d’un commerce se traduit à chaque bilan mensuel dans la balance des recettes et des charges. Laurent Chaubert et ses acolytes sont conscients qu’ils ne deviendront pas multimillionnaires avec ce nouveau service offert à la population, mais ils vont atteindre un objectif bien plus important permettant la mise en valeur de leur production avec des prix doux pour un bilan économique, écologique et énergétique très favorable. Il faisait frais, il faisait beau ce samedi 1er décembre à Puidoux, et la soupe à la courge offerte était quand même la bienvenue ainsi que les différents produits proposés en dégustation. Bon vent et bonnes ventes pour le Self de Puidoux!