Il ne s’agit pas de la maladie d’Alzheimer…

Marie  |  Nous vivons avec le smartphone accroché aux mains, mais il arrive que le petit bijou n’ait plus de mémoire. Il ne s’agit pas de la maladie d’Alzheimer, plutôt d’espace de stockage. J’explique, si votre smartphone a 32 ou 64 Go de mémoire interne, le problème ne se pose même pas, or en dessous de 8 Go l’utilisateur va se sentir à l’étroit. Rien qu’avec quelques photos et applications, un peu de musique et votre appareil n’est plus apte à faire des mises à jour faute de place. La solution qui ne coûte pas cher est l’acquisition d’une carte SD qui va accroître la capacité d’archivage et convient parfaitement pour le stockage multimédia. L’autre jour, une personne n’ayant plus la fameuse mémoire, a cru bien faire de pallier ce problème en utilisant la photocopieuse de l’entreprise afin de copier ses horaires. Prise sur le fait par son chef, celui-ci lui passa un sacré savon. «Vous vous rendez compte si tout le monde s’y mettait, le gaspillage de papier, la déforestation à travers la planète …» A se demander si les derniers jours ont déjà sonnés pour la photocopieuse!