Gymnastique rythmique – Norah Demierre, cinq médailles autour du cou

A l’occasion des championnats suisses de gymnastique rythmique, à Macolin

Norah Demierre

Simon Chappuis, sportbroye.ch. |. Norah Demierre, jeune Broyarde de 12 ans, brille à l’occasion des championnats suisses de gymnastique rythmique en remportant cinq médailles dont deux titres nationaux. Exceptionnel! Après avoir glané le titre national au ruban en 2018, son premier podium à ce niveau-là, Norah Demierre avait à cœur de confirmer tout le bien qu’on pense d’elle et s’était donc fixée comme objectif de réussir un nouveau podium dans le cadre des championnats suisses 2019 qui se sont déroulés à Macolin. Malgré son jeune âge, Norah s’entraîne plus de 20 heures par semaine, à répéter inlassablement les mêmes gestes et enchaînements, afin d’atteindre un niveau d’excellence irréprochable. Elle est prête à tout pour vivre ses rêves sportifs autour de sa passion de la gymnastique rythmique. Pourtant, les trois jours qui précèdent le début des épreuves, Norah est malade et elle s’inquiète de ne pas y arriver. Mais, ouf de soulagement, au premier jour de compétition, la gymnaste vaudoise, membre de la GR Lucens, se sent beaucoup mieux. Face au niveau extrêmement élevé de ses adversaires, Norah gère magnifiquement bien la pression et réalise de grandes prestations qui lui permettent de décrocher le titre de championne suisse jeunesse de sa catégorie (P3) en obtenant la meilleure note cumulée suite à ses quatre passages (sans engin, ballon, cerceau, ruban). Et elle se qualifie dans la foulée pour trois finales: au ballon, au cerceau et au ruban. Le lendemain matin, Norah poursuit sur sa lancée et remporte d’emblée la médaille d’argent au ballon. Puis, elle gagne son second titre national, au cerceau cette fois-ci! Sa quatrième médaille, elle l’obtient en équipe, avec le CRP Vaud (Centre régional de performance), avec 4 autres athlètes dont trois lucensoises (Elisa Jung, Marina Grigorov et Ye-Ju Jeon), bronzées dans leur catégorie (G1). Enfin, au ruban, Norah ne réussit pas à conserver son titre 2018 mais sa performance lui permet de monter pour la cinquième fois du week-end sur le podium avec son troisième rang. Promise à un bel avenir sportif, dixit son encadrement, l’athlète broyarde, appartenant au cadre national espoir A, a démontré tout son talent sur le praticable, plutôt cinq fois qu’une, et peut voir loin pour autant qu’elle continue à s’entourer de ces valeurs qui font sa force actuellement: passion, travail et persévérance. Et avec ces trois ingrédients, elle est en droit de viser encore plus vite, plus haut, plus fort, avec en ligne de mire son grand rêve de pouvoir participer aux Jeux olympiques 2024 à Paris ! Bravo, Norah !