Fusion Saint-Saphorin (Lavaux), c’est Non

Karoline Sandoz | Les habitants des trois lieux sont passés aux urnes dimanche dernier. Avec un non, le projet de fusion des communes de Chexbres, Saint-Saphorin et Rivaz a donc été abandonné le 26 octobre. Avec plus de deux tiers de participation à la votation, le rejet le plus marqué vient des communes de Rivaz et Saint-Saphorin qui ont préféré décliner la proposition de fusion avec 131 et 101 refus. Le taux de participation était de plus de 70% pour les deux bourgs, qui ont fait nettement pencher la balance. La décision des habitants, craignant de perdre leur identité et leurs racines, a été mise sur le compte de l’émotionnel. Contrairement aux habitants de Chexbres, dont plus de la moitié a montré le désir de s’unir à ses voisins, par 538 voix contre 204.
Le résultat négatif de la votation ne va rien changer à l’entente entre les trois villages. Chexbres, Rivaz et Saint-Saphorin vont continuer à collaborer étroitement comme ils le font depuis si longtemps.