Forel-Lavaux – Un besoin irrépressible de peindre des ours et d’en sculpter

Exposition chez Pierre Truffer, dans et autour de la maison

Jean-Pierre Lambelet | Savez-vous qu’à la route de Grandvaux 17 à Forel-Lavaux, chez Pierre Truffer, il y a des ours, grandeur nature? Hé oui, en venant du village de Forel en direction de Grandvaux, la deuxième maison à gauche après le nouveau rond-point recèle des secrets que le maître des lieux est prêt à partager avec tous les amateurs de sculpture et de peinture. Si Pierre Truffer est bien connu dans la région comme entrepreneur en bâtiment et génie civil, qui le connaît comme peintre et sculpteur? Ce haut-valaisan né à St Niklaus dans le Mattertal a grandi à Bienne jusqu’à l’âge de 15 ans avant de venir à Belmont avec ses parents et de s’installer définitivement dans la région. Dès l’âge de 8 ans, il se passionne pour la pêche en rivière et le dessin. Il aime colorer des instants de vie avec ses crayons. Ses deux passions vont le conduire jusqu’au bord des rivières irlandaises et puis en Alaska pour rejoindre un ami qui avait une cabane proche des saumons qui remontaient les fleuves pour frayer. Qui dit frai (ponte des œufs par la femelle du poisson) peut aussi dire frayeur quand on se trouve face à un grizzli, ce grand ours brun pouvant peser jusqu’à 800 kg, presque à portée de canne à pêche! De cet instant magique est née une nouvelle passion, un besoin irrépressible de peindre des ours et puis d’en sculpter jusqu’à la taille naturelle. C’est ainsi que dans et autour de sa maison de Forel, l’ours est présent partout! Pierre Truffer a réalisé une sculpture grandeur nature à partir d’un bloc de calcaire d’Avallon pesant 8500 kg qui a donné un beau mâle de 2,80 m. de haut pesant encore 4300 kg avec autour de lui toute une famille d’oursons. Le marteau et le burin, c’est bien, mais un pinceau et de la peinture acrylique, c’est pas mal aussi! Avec des couleurs vives, il donne vie à ses tableaux qui racontent chacun une histoire différente ou parfois l’ours remplace l’humain avec beaucoup de fantaisie et une pointe d’humour non dénuée de malice!. Pas de crainte à avoir, si dans la nature l’ours est mignon mais aussi dangereux, à Forel chez Pierre Truffer, ils sont tous très, très gentils… ! Et qui sait, peut-être repartirez-vous avec une toile ou une sculpture?