Fêtes des Vignerons 2019

Le calendrier des journées 

Christian Dick. |. La Ville en Fête née en 1999 va à nouveau transformer Vevey en scène musicale et théâtrale répartie sur une dizaine d’espaces à ciel ouvert. Les jours de spectacles nocturnes, la Parade de nuit déambulera à 23h45 de l’arène à Entre-deux-Villes. Une soixantaine de Marmousets, on en cherche encore, accueillera et renseignera les visiteurs. Ce sont aussi les yeux de la Confrérie. L’Espace jeune public au jardin Doret accueillera chaque jour différents conteurs ou animations pour les jeunes. Sur la scène de l’Aviron sur le quai Maria-Belgia, une roulotte enchantée sert de musée des contes. Un passeport destiné aux familles avec enfants de 4 à 10 ans leur ouvre les portes de sites précis comme l’Alimentarium, la RTS ou le musée de la Confrérie des Vignerons, pour ne citer qu’eux. Les trois cortèges seront gratuits, dont celui du Couronnement le 18 juillet où près de 8000 participants défileront aux alentours de 14 heures depuis la place du Marché. La Ferme située également dans le jardin Doret accueillera les animaux de la Fête dont les vaches fribourgeoises qui accompagnent les Armaillis. Du fromage y sera produit chaque jour. Au même endroit, sur l’espace fribourgeois, le canton présentera un espace d’exposition et des animations en continu. Un restaurant de 500 places proposera les produits du canton. 500 représentations, 250 concerts, 200 spectacles de rue, 23 parades de nuit, 650 contes pour enfants et 160 heures de manège à propulsion parentale composeront pour une part le programme de Ville en Fête.

Le calendrier des journées 

Le 18 juillet est la journée de la Confrérie, notamment marquée par la cérémonie du Couronnement. Genève, troisième canton viticole de Suisse, a sa journée le 19 juillet. La Compagnie des Vieux Grenadiers fera retentir le canon pour annoncer son incursion en terre vaudoise. D’autres formations ou académies suivront. Fribourg fera la part belle aux productions musicales. Ce sera le 20 juillet. N’est-ce pas le canton de l’abbé Bovet? D’autres productions sont évidemment attendues, comme l’art culinaire, le vin, certains métiers, le tout à découvrir. Curieusement, les cantons alémaniques ont été les premiers à répondre à l’invitation de la Confrérie. Saint-Gall le 21 juillet, les Grisons le 23, les Suisses de l’étranger le 25, Valais le 26, Tessin et Suisse centrale le 27. Certains se présentent ensembles, comme les deux Bâle, Glaris et le Jura le 28 juillet. Berne a sa journée le 30, la Confédération le 1er août, Schaffhouse le 2, Soleure le 3, Zurich le 4, Thurgovie le 5, Argovie le 6, Vevey-Riviera – Pays d’Enhaut
le 8, les deux Appenzell le 9, Neuchâtel le 10 et Vaud le 11. Nous reparlerons des productions cantonales. Toutefois, si le secret bancaire n’a pas été défendu, le bruit court que les trois Appenzellois du «secret le plus corsé de Suisse» seront bien présents et ne céderont pas sous la menace extérieure.