Ferlens – Servion – Essertes – L’Abbaye de Ferlens a pris les devants

La Jeunesse de Carouge a mis les petits plats dans les grands

Le comité: Chistian Delessert, Vincent Jordan, Robert Augsburger, Eric Niderhauser, Monique Ries, Loïc Bardet (abbé-président), Valentin Maibach, Henry Norbert, Xavier Vuille

Alain Bettex. |. L’Abbaye de Servion-Ferlens-Essertes s’est tenue au centre du village de Ferlens et au stand de tir La Détente du 19 au 23 juin. Cette société a prêté son stand/refuge pour l’événement qui est le clou de la manifestation. La Fête, normalement bisannuelle, est déjà de retour à Ferlens quatre ans après la précédente. Le tour de Servion en 2017 est remplacé par Ferlens car en 2021, la fête se déroulera dans le village siège pour célébrer son 225e anniversaire de création. Bien qu’aucune dame ne fût couronnée, le beau sexe fait aussi partie de cette abbaye, contrairement à plusieurs autres… La Jeunesse de Carrouge, ayant fait faux-bond au 100e de la Fédération vaudoise des Jeunesses campagnardes, Abbayes de Ferlens et de Carrouge obligent, s’est mise à disposition et monté sa tente. Elle a assuré l’intendances: repas, boissons et autres services. La cérémonie de couronnement des Roys a bénéficié d’un temps et d’une température de saison. En revanche, la partie officielle avec discours et remise des prix a eu lieu sous la tente. A la fin du repas, la violente averse n’a en rien gâché à la bonne humeur ambiante et la soirée s’est poursuivie avec le concert de l’orchestre autrichien «Arlberg Buam» entraînant les 18 couples de la Jeunesses de Carrouge pour la traditionnelle levée des danses.

La traditionnelle levée des danses par les Jeunesses de Ferlens-Carroug

Cible Abbaye, 1er et Roy: Philippe De Vallière, Servion, avec 455 points