Evolution des habitudes de spiritualité

L’Eglise réformée doit se bâtir un renouveau. C’est cette problématique qui fut au cœur des débats lors de l’assemblée d’automne de la Paroisse d’Oron-Palézieux, tenue mercredi 11 décembre dernier en la salle du foyer paroissial de Palézieux. L’Eglise doit évoluer en matière de communication, arriver à toucher, rassembler et impliquer beaucoup  plus de monde, en particulier dans la tranche d’âges de 20 à 50 ans. Il s’agit de créer de nouveaux lieux de rencontres et par là des liens entre les paroissiens en s’inspirant au besoin de ce qui se fait dans d’autres pays. Cette problématique a été initiée et mûrie durant plus d’une année par le Conseil paroissial et les pasteurs Jean-Jacques Raymond et Olivier Rosselet. Ce dernier a commenté le fruit de ces réflexions, présenté schématiquement sur grand écran devant la cinquantaine de paroissiens présents. La vision d’ensemble est celle de susciter une Eglise vivante, différente, annonçant le Christ au plus grand nombre avec l’engagement des paroissiens, en créant des occasions et des lieux de rencontre, de dynamiser le culte avec par exemple le concours de groupes de musique ou de chant, l’échange des bancs contre des chaises en cercles pour favoriser les interactions entre le pasteur et les fidèles, le témoignage des uns et des autres, la décoration, etc.
Il s’agira de favoriser la création de groupes de maison formés par quartier, par affinité, par intérêt commun, avec simplement le désir de vivre quelque chose ensemble avec Dieu, soit à la maison, soit dans une salle paroissiale. Cultes et groupes de maison se féconderont mutuellement dans un va-et-vient. Le culte accueillera et donnera la parole aux groupes de maison, et les groupes de maison seront en lien  avec la communauté grâce aux cultes. C’est tout un tissu paroissial qu’il conviendra de tisser ensemble par les liens créés au fil des besoins et des talents partagés.

Le budget 2014 de la paroisse, relativement équilibré, a été accepté, avec un total de coûts de Fr. 69’928.–  et un total de recettes de Fr. 70’050.–. La cible régionale de l’EERV, qui se monte à Fr. 34’910.– sera difficile à assumer. A l’aube de la législature 2014-2019, le renouvellement du Conseil paroissial se profile. Il est actuellement composé de 6 membres. C’est une lourde charge pour ces personnes engagées et qui souhaitent que des forces vives les rejoignent. Le Conseil régional, par la voix de son président Roland Dapples, fait part de préoccupations identiques. Pour ajuster les forces à disposition aux besoins, l’Assemblée paroissiale a choisi de fixer à 7 le nombre des membres du futur nouveau Conseil.

Nicolas Bichovsky