Et une deuxième soupe de Carême!

Vous sentez-vous bien dans vos vêtements ?
Cette année, la campagne œcuménique de Carême place sa loupe sur la production de jeans. Elle attire notre attention sur le fait que les pays du Sud paient le prix fort pour nos jeans. La culture du coton représente un danger pour les sols et la santé des paysannes et paysans. Les conditions de travail dans l’industrie textile sont très pénibles. En achetant des habits, nous faisons partie, en tant que consommateurs et consommatrices, de la chaîne de production qui parcourt le monde entier. Le monde, un village planétaire ? L’image est charmante, mais la réalité est bien moins conviviale. Tandis que des pays comme la Suisse consomment de plus en plus, le Sud trime pour assouvir la faim de consommation du Nord.
Il ne s’agit pas de nous culpabiliser mais de nous informer et d’agir en consommateurs responsables. Le slogan de cette campagne œcuménique «les semences d’aujourd’hui sont le pain de demain» nous invite à réfléchir aux conséquences de nos actes. Quelles sont les conséquences pour les générations qui viennent après nous, tant au Nord qu’au Sud, de notre mode de vie qui nous induit à utiliser bien plus de ressources que ce qui nous est dû ?
Que ce temps de Carême, qui est un temps de conversion, nous inspire un nouveau départ! C’est une tâche importante car la vie des générations futures en dépend.
Après la première soupe de Carême et la passionnante conférence de Christelle Devantier, membre de la direction d’Action de Carême, venez nombreux et nombreuses nous rejoindre pour la deuxième soupe, le samedi 29 mars dès 12h (salle sous l’église catholique d’Oron).

Gilles Bobe, prêtre de l’Unité pastorale Saint Pierre les Roches