Epesses – Le nouveau spectacle du Théâtre de la Dernière Minute

Dites-le avec des fleurs !

Christian Dick | Le Théâtre de la Dernière Minute doit son nom au fait qu’il n’est prêt qu’au dernier moment. Pourtant, la troupe d’amateurs réalise avec succès et dans les temps un spectacle annuel, en général une comédie.« La comédie est un miroir de nos vies. Plus elle décrit les réalités, plus le miroir nous invite à rire » commente Jean-Marc Badoux qui aime interpréter un personnage et qui a aimablement reçu dans sa cave à Chenaux, devant une bouteille, le correspondant du Courrier. La troupe est affiliée à la FSSTA, la Fédération suisse des Sociétés théâtrales d’amateurs. Créée en 1926, cette fédération compte actuellement 214 sections. Son but, entre autres, est d’accorder des facilités à ses membres dans la gestion des droits d’auteur, de simplifier la recherche de pièces et d’accéder facilement à des festivals. A la Dernière Minute, les pièces sont généralement choisies au printemps. Les répétitions débutent dès septembre à raison d’une par semaine. Le spectacle a lieu au printemps prochain à raison de cinq soirées sur deux week-ends. Dans la mesure du possible, le metteur en scène distribue les rôles selon le choix des comédiens. Son rôle est parfois difficile. Il dirige jusqu’à huit comédiens et tous sont amateurs. Le renouvellement au sein de la troupe est satisfaisant. Celle-ci comprend cinq jeunes qui n’ont que trois ou quatre spectacles à leur actif et deux anciens. Elle est également formatrice. On y apprend à jouer. Les néophytes sont les bienvenus, mais tous n’auront pas la chance d’être retenus. En fin de compte, c’est le public qui motive. «Dites-le avec des Fleurs» est une comédie en 4 actes de Viviane Tardivel visible les 13, 15, 16, 21 et 22 mars dans la salle communale d’Epesses. Narcisse est un veuf de 50 ans qui file le parfait amour avec la sublime Eve. Il n’a d’yeux que pour sa belle et bien des choses lui échappent. L’élue est-elle aussi honnête qu’il imagine. Sa mère Marguerite est-elle si impotente? Un dénouement inattendu fait-elle de cette comédie une pièce policière? J’ai pu assister à une répétition, mardi 19 février, plutôt à un bout pour ne pas gâcher le plaisir. Eh bien, la troupe porte son nom. Sur scène, l’ambiance était excellente et l’humeur joyeuse malgré un ou deux «stops», «recommencez» ou «on reprend» dictés par le metteur en scène expliquant le débordement d’énergie de sa troupe. Les comédiens ont donné le meilleur d’eux-mêmes dans une pièce dont l’extrait était plaisant et bien interprété. Ils mériteront certainement vos applaudissements.

«Dites-le avec des Fleurs» – Les 15, 16, 21 et 22 mars à la salle communale d’episses. Portes à 19h15, spectacle à 20h15. Rés.: 021 791 00 00 (répondeur) ou au kiosque «Le Minaret» à Cully, directement à l’entrée. Places non numérotées.