Epesses et son «nouveau» en liesse

JPG  |  Jouant à cache-cache avec les nuages, Jean Rosset a daigné honorer de sa présence la manifestation, devenue pérenne, samedi 30 avril.
Venus en nombre d’outre-Sarine, les visiteurs ont pu déguster ce millésime qualifié déjà d’exceptionnel. Les diverses animations allant du yodel au jazz, ou encore jongleur sur échasses et crieur public, ont contribué à la convivialité de la manifestation. L’hélicoptère d’Helliswiss a effectué de nombreuses rotations pour le plaisir de ses passagers.

Les mises en bouteille personnalisées de pots vaudois ont également connu un succès marqué qui, emportés aux quatre coins du pays, rappelleront à leurs acheteurs qu’Epesses valait bien une visite pour sa 16e édition; ils pourront, ainsi, prolonger et conter ce plaisir d’un jour en Lavaux avec des amis à leur domicile. Plusieurs stands permettaient aux visiteurs d’accompagner les dégustations avec des spécialités boulangères ou produits du terroir, voire de goûter aux repas faisant la part belle aux produits du lac ou de la campagne.
De cave en cave, de stand en stand ou encore de chapiteau en chapiteau, les vignerons amoureux de la vigne et de leur production se sont ingéniés à offrir leurs vins, tels des bijoux dans leur écrin. Ils partageaient ainsi leur passion avec leurs hôtes, s’appliquant à toujours faire mieux mais en ayant pour maîtresse indomptable dame nature.
Pour faire suite à notre article de l’édition du 21 avril dernier où les samaritains lançaient un SOS, nous leur avons rendu visite pour immortaliser une intervention bénigne sur une visiteuse qui, après avoir arpenté toutes les rues animées d’Epesses, sentait le besoin de recevoir quelques soins. L’appel des samaritains pour de nouvelles forces est toujours d’actualité !