«Alexia, Kevin & Romain» – un envol fébrile vers l’autonomie

le réalisateur Adrien Bordone aux Journées de Soleure 2019 Photo©Colette Ramsauer

«Alexia, Kevin & Romain», un documentaire d’Adrien Bordone

Colette Ramsauer | Pour son troisième film sélectionné aux Journées de Soleure – cette année pour le Prix de Soleure de la 54e édition qui se termine ce jeudi 31 janvier – le réalisateur Adrien Bordone présentait «Alexia, Kevin & Romain», un documentaire émouvant qui suit trois ados de 17 ans en situation d’handicap. A un tournant majeur de leur vie. 

A l’aube de la vie d’adulte

Adrien Bordone n’a pas voulu d’un film sur le handicap mais sur des adolescents qui cherchent à s’émanciper. Chanter en chœur pour Alexia, prendre le train pour Kevin ou simplement nouer ses chaussures pour Romain, les trois atteints de déficience intellectuelle, rien n’est simple. Le réalisateur les a rencontrés à l’institution Perceval sur la Côte lémanique, où des stages en atelier leur permettent d’envisager un emploi dans le monde du travail. Ils ne font pas partie des cas les plus lourds. Ils ont des rêves comme tous les jeunes de leur âge, mais se fixent difficilement des objectifs. Le grand public connaît mal ou pas du tout, les aspects de la vie en institution. Adrien Bordone lui ouvre une porte à la compréhension de ce qu’il définit comme «le paradoxe de l’autonomie». Educateurs et enseignants, qui ont encadré leurs résidents jusque-là, se doivent de les protéger tout en désirant les voir prendre l’envol vers l’autonomie. Les parents ne font-ils pas de même? 

Emotion du public

Lors de la première, dimanche 27 janvier, à la Konzertsaal de Soleure, devant un public ouvert aux réparties souvent drôles des protagonistes, l’émotion a perduré après la séance, lorsque Kevin et Romain sont montés sur scène. Aux côtés du réalisateur, de l’équipe du tournage et deux de leurs éducatrices, ils ont pris la parole avec courage pour donner des bribes de nouvelles de leurs activités et partager leur satisfaction de cette expérience cinématographique. 

Le réalisateur

Adrien Bordone (Bienne, 1987) a obtenu un diplôme en cinéma à l’Ecal puis un bachelor en philosophie et théorie du cinéma à l’Université de Lausanne. En 2017, il termine des études de philosophie au niveau master à l’Université de Zurich, où il a rédigé un travail de mémoire sur la phénoménologie de l’image du philosophe allemand Lambert Wiesing (Ahlen 1963). Il travaille actuellement à Bienne chez A Travers Champs où il réalise des films documentaires pour la RTS Radio Télévision Suisse. Avec «Après l’hiver» 52’, 2015, et «Alexia, Kevin & Romain» 80’, 2019, il débute une filmographie consacrée à l’adolescence. Un sujet loin d’être épuisé!

«Alexia, Kevin & Romain»Documentaire d’Adrien Bordone, Suisse, 2019 79’, VF, 16/16 ans. Au cinéma d’Oron samedi 2 février à 18h en présence du réalisateur

Kevin et Romain avec leurs éducatrices Photo©Colette Ramsauer