En voiture Simone !

L’ auteur, d’ordinaire courtois, souriant et indulgent, devient volontiers hargneux, acerbe et vulgaire en prenant le volant, comme la majorité de ses contemporains. Pour composer ce dictionnaire, il avait un spécimen de choix sous la main: lui-même!

Un livre pour le salon de l’auto

EC  |  On recensait à peine plus de 100’000 automobiles au début du XXe siècle. Le cap des deux milliards de voitures à moteur thermique sera bientôt franchi. L’invention et le développement de l’automobile a non seulement bouleversé l’environnement et radicalement transformé la civilisation, mais elle a aussi engendré une nouvelle espèce humaine: l’automobiliste. Une créature le plus souvent agressive, vindicative, impatiente et égocentrique, régulièrement dangereuse pour ceux qu’elle croise, qu’elle transporte et aussi pour elle-même. Les automobilistes se sont approprié la planète. Mais leurs jours sont comptés. Selon les augures de la mobilité, l’avènement des voitures dites intelligentes les relèguera bientôt au rang d’amorphes passagers. Dans la perspective de leur mutation, voire de leur disparition, à travers quelques définitions choisies, ce dictionnaire épluche leurs mœurs déroutantes et retrace une partie de l’histoire de cette fascinante association entre l’être humain et sa bagnole bien-aimée.  Prendre le volant est un geste banal. Certains y prennent même du plaisir. La route reste pourtant un menaçant terrain de confrontation où prévaut la plupart du temps la règle du chacun pour soi et celle du pousse-toi que je m’y mette! Entre ceux qui narguent les limitations, bafouent les priorités, se collent à l’arrière-train du véhicule qui les précède, klaxonnent comme des brutes et pratiquent le doigt d’honneur, la conduite est souvent une source d’animosité, d’échauffement et de péril. La voiture est la marque d’une étrange civilisation qui renvoie chaque automobiliste à sa véritable condition: celle d’un primate évolué certes, mais encore assujetti à ses pulsions originelles.

«Dictionnaire impertinent de l’automobiliste» de Georges Pop, illustré par François Maret

Editions Cabédita, 120pp. Fr. 29.–

Dédicaces au Salon de l’automobile de Genève au stand Payot

les samedis et dimanches 11, 12, 17 et 18 mars de 11h à 16h30

et le 24 mars à la Librairie du Midi à Oron-la-Ville dès 10h30.

Disponible dans les librairies ainsi que sur www.cabedita.ch