Dur, dur, le métier de paysan… !

Jean-Pierre Lambelet |  Quand tous les grands théoriciens et grandes théoriciennes sur la production agricole au 21e siècle tapent leurs thèses « révolutionnaires » sur des ordinateurs, assis bien au chaud dans leur bureau sans jamais avoir tenu une fourche dans les mains, le paysan se lève tôt le matin par tous les temps et pour de longues journées de travail pour nourrir ces mêmes «révolutionnaires» qui veulent lui dicter sa manière de travailler et de produire et qui discutaillent sur chaque centime pour une pomme, un œuf ou un litre de lait acheté dans un supermarché…! Face à ce casse-tête provoqué par des consommateurs qui ne cessent de se plaindre la bouche pleine, le paysan doit se réinventer et trouver des débouchés pour sa production qui lui permettent de faire vivre sa famille et son entreprise. Alexandre Delisle et Jonas Porchet, de Ferlens, ne baissent pourtant pas les bras et ont choisi d’orienter leur production agricole vers le bio et en vente directe à la Ferme du Nord.

Mais, au fait, c’est quoi le bio?

En résumé, on peut dire toute production en harmonie avec la nature en favorisant les processus vivants tout en renonçant aux produits de synthèses chimiques ou autres. Dans le fond, on revient simplement aux méthodes agricoles en vigueur jusqu’au 19e siècle avant que l’industrie comprenne tous les profits qu’elle pouvait tirer d’une agriculture dite «intensive». Mais pour vivre normalement sur un domaine agricole avec une production moindre, car «non stimulée», il faut quand même trouver des revenus permettant de couvrir toutes les charges usuelles, qui elles ne diminuent pas…!

Une des solutions…

Le Marché à la Ferme est une des solutions qui rapproche le producteur et le consommateur de manière idéale en supprimant les intermédiaires pour s’alimenter avec des produits frais provenant directement du domaine. La Ferme du Nord travaille avec deux labels principaux, à savoir: Bio suisse et Vache mère suisse. Avec 90 hectares, le domaine peut diversifier son système de production avec des vaches allaitantes, des porcs, du blé, du colza, de l’épeautre, de la féverole, de la pomme de terre, du maïs grain, de l’orge-pois, de l’engrain, du seigle, de la caméline, de la lentille et même des courges… Si vous voulez admirer les magnifiques vaches allaitantes de la race Salers avec leur belle robe couleur rouge bordeaux et leurs remarquables cornes, il faut absolument vous rendre au Marché à la Ferme du Nord à Ferlens le samedi 24 février de 9h à 17h avec des raclettes dès 11h et un coût de blanc en dégustation en présence du vigneron qui le produit. Pour tout renseignement complémentaire, le nouveau site Internet www.fermedunord.ch et le numéro de téléphone d’Alexandre Delisle 079 669 42 33 et celui de Jonas Porchet 079 313 07 06 sauront satisfaire à vos questions et vos attentes. Bien sûr, dans l’attente de les rencontrer à Ferlens!