Du cœur et des jambes, marche du 5 septembre 2015, partant du CHUV pour atteindre le Moléson

Gil. Colliard | Une petite fille, le cancer qui vient sournoisement mordre l’innocence de ses 5 ans, une famille dans la tourmente, des proches et des amis démunis et puis une idée comme une petite flamme. Une petite flamme qui a ouvert le feu à une immense marée de solidarité et d’idées pour déboucher sur une manifestation hors du commun: la marche du 5 septembre 2015, partant du CHUV pour atteindre le Moléson en un jour, symbolisant le parcours du combattant vécu par les familles touchées par la maladie.
Le programme de la journée s’est bâti petit à petit
en construisant des liens
L’idée de partir du CHUV à pied et de rejoindre le Moléson est née suite au cancer de Charlotte, qui souffre d’une tumeur au cerveau depuis l’âge de 5 ans. Après une année de traitement au CHUV, elle a pu bénéficier de 3 années de rémission. A la suite des résultats inquiétants de son dernier IRM, Charlotte est à nouveau en examens. Famille et amis, désireux d’aider la famille Crausaz de Chapelle (Glâne) à franchir les étapes difficiles dans le suivi des effets secondaires des traitements, ont souhaité, sur l’idée de Stéphane, l’ami du Valais, organiser un événement en faveur de l’ARFEC, l’Association romande des familles d’enfants atteints d’un cancer. Cette association, fondée en 1987, compte plus de 400 familles dont les enfants sont ou ont été touchés par le cancer. Des dons et des projets de solidarité lui permettent de trouver son équilibre financier. Très présente dans les différents hôpitaux romands, elle apporte un véritable soutien tant aux petits malades qu’aux familles.

Recherche de sponsors, donateurs et bénévoles
Afin de mettre sur pied et d’organiser ce défi, l’Association du cœur et des jambes a été fondée le 1er février 2014 à Chapelle. Elle compte 9 personnes dans son comité dont Christian, le papa de Charlotte. Selon les statuts, l’intégralité du bénéfice généré par la manifestation sera reversée à l’ARFEC. Plusieurs sponsors et donateurs se sont déjà annoncés, mais le comité, désireux de financer tous les frais par ce moyen, est encore à la recherche de dons. Une centaine de bénévoles sur les 300 nécessaires se sont déjà enregistrés, là également le comité compte sur de nouvelles inscriptions. L’association sera présente au Comptoir d’Oron du 16 au 20 avril prochain, sur les stands de la menuiserie David Giller et sur celui du Kiwanis Oron/Rotary RC Jorat.

Un défi unique: un trajet de 50 km, 2500 m de dénivelé, soit 75 km/effort
Le départ sera donné au CHUV, samedi 5 septembre à minuit, en passant par Aran-Villette, la Tour-de-Gourze, Les Tavernes, Chesalles-sur-Oron, où des ravitaillements sont prévus. Les marcheurs arriveront à St-Martin à 7h pour le petit-déjeuner. A 8h, on repartira en passant par Semsales et son poste de ravitaillement, le Niremont avec apéritif au sommet, pour atteindre Rathvel pour le dîner. De là deux départs, selon la difficulté choisie, permettront d’atteindre le Moléson également ravitaillé et Plan Francey à 16h pour tous. La descente à Moléson-Village se fera en funiculaire et des bus ramèneront les marcheurs à St-Martin à 19h où l’apéritif leur sera offert en musique. 20h sera le coup d’envoi du repas de soutien organisé à la salle polyvalente par la famille Brenci de l’Auberge de la Croix-Fédérale de St-Martin. Conscient que l’entier de ce défi ne peut être parcouru par tous, le comité l’a fractionné en étapes réalisables en relais par équipes, en ne s’inscrivant qu’à une fraction du trajet ou simplement, au repas de soutien. L’important étant de participer. De nombreuses animations musicales sont prévues et les organisateurs acceptent encore volontiers des groupes pour redonner du cœur aux marcheurs. Pendant le parcours qui se fera de nuit dans les rues de Lausanne, il sera demandé aux riverains d’allumer une lumière. Des photos seront prises tout au long de la journée et la remise du montant récolté sera fait de manière officielle.
C’est à une journée remplie d’émotion que vous convie l’Association du cœur et des jambes, l’occasion de se solidariser, par la marche, le bénévolat ou les dons, avec les enfants atteints par le cancer et leurs familles, qui affrontent avec courage un véritable parcours du combattant.