Dis Babette, c’est loin l’île Maurice ?

Jean-Pierre Lambelet | Il a bien fallu une cinquantaine de chanteuses et chanteurs interprétant une vingtaine de chants pour pousser ce cher Maurice dans un avion en direction de l’île éponyme afin d’y passer quelques jours de vacances avec sa chère Babette…!
Car tel était le scénario du spectacle offert par la Chorale de Puidoux à ses très nombreux spectateurs. Environ 1000 sur les 5 soirées présentées. Un beau succès.
Comme notre ami Maurice est tout perdu dès qu’il ne voit plus son tracteur et sa ferme, pour le convaincre de partir en voyage et de réaliser son baptême de l’air, tous les membres de la Chorale lui ont interprété: «Ma vie en l’air», «Je veux», «J’avais besoin d’être là», «L’effet papillon», «Entrer dans la lumière», voire «L’électricité»… (car il y en avait dans le couple à Maurice!)
Lors de la soirée du 14 mars, un hommage tout particulier a été rendu à Daniel Chaubert, qui arrête de chanter après 61 années de sociétariat…!
Daniel Chaubert, c’était «Monsieur les soirées de la Chorale», car il imaginait les thèmes, écrivait les textes, mettait en scène, jouait un rôle d’acteur et bien sûr qu’il chantait aussi… Qui dit mieux?
Pour ceux qui souhaiteraient écouter la Chorale de Puidoux encore ce printemps, rendez-vous samedi 28 mars en l’église de Granges-Veveyse où elle se produira en deuxième partie du concert du chœur d’hommes L’Avenir de Granges.