Forel (Lavaux): deux fois « jackpot » pour la jeunesse du Grenêt

Concours théâtral des sociétés de jeunesses vaudoises à Grandvaux

Mathieu Janin  |  L’équipe théâtrale de la jeunesse forelloise a raflé les deux prix les plus importants du concours théâtral de la Fédération vaudoise des sociétés de jeunesses campagnardes qui se déroulait à Grandvaux du 4 au 8 avril dernier.

En ce jeudi 12 avril, les yeux de Jean-Michel Gavin brillent de plaisir. L’auteur et metteur en scène forellois de la pièce qui a remporté le prix général et le prix du public du concours théâtral des jeunesses vaudoises, le dimanche précédent est aux anges. Ses yeux brillent parce qu’il vient de recevoir sur son téléphone portable la lettre de félicitations envoyée par la municipalité de son village à ses jeunes acteurs. Retraité dans quelques mois, Jean-Michel Gavin ne tarit pas d’éloges sur ces jeunes Forellois qui maîtrisaient déjà leurs répliques deux mois avant le concours. «Bien des adultes pourraient en prendre de la graine» raconte-t-il avec malice. Et l’homme ne manque pas d’expérience avec la centaine de pièces écrites et jouées ces vingt-cinq dernières années. En dialoguant avec lui, on sent l’amitié sincère que le sexagénaire porte à ses jeunes concitoyens. Une amitié teintée de respect pour la performance théâtrale obtenue. Un esprit d’équipe digne des plus grands «Team» sportifs qui fait du bien à l’âme des personnes plus âgées que nous sommes, trop souvent focalisés sur l’image souvent négative de nos plus jeunes concitoyens. Ah ces jeunes! entend-on trop souvent. L’auteur de ces lignes aime répéter que le village de Forel compte de bien belles sociétés qui sont la fierté de ses habitants, loin à la ronde des limites géographiques communales. Ceci est particulièrement vrai pour le groupe théâtral de la société de jeunesse du Grenêt qui ne rechigne jamais à plancher et replancher encore pour une belle pièce. Et le résultat, une fois de plus a payé. Jouée une première fois dans la grande salle de Forel (Lvx) le 30 janvier dernier pour se faire une première idée de l’accueil du public, la pièce inédite «Jackpot» écrite et mise en scène par Jean-Michel Gavin a remporté ces deux prix, tant convoités par les jeunes vaudois amateurs de théâtre. Mais le suspense intenable, lors de la remise des prix, a mis les nerfs des jeunes Forellois à rude épreuve. En effet, lors du palmarès, la troupe bientôt détentrice du prix général n’avait été nominée dans aucune catégorie, pour garder intacte l’attente des résultats jusqu’à la dernière minute. Nos jeunes ont dû donc se lever deux fois de suite pour recevoir les deux plus beaux prix  de la journée: la reconnaissance suprême du jury qui, une fois n’est pas coutume, correspondait également à celle du public. Nul doute que Jean-Michel Gavin gardera ce souvenir heureux très longtemps dans son cœur et se réjouit déjà de monter une prochaine pièce inédite avec «ses jeunes»!