Détecter la présence de faons à l’aide d’un drone

Prométerre encourage les agriculteurs avant la fauche des prairies, service gratuit

Promettre |  Chaque printemps, des faons de chevreuils risquent d’être blessés mortellement lors de la fauche des prairies. De nouveaux moyens efficaces, tels que le survol de la parcelle avec un drone équipé d’une caméra thermique, permet de les repérer. Prométerre encourage les agriculteurs à profiter de ce service gratuit, qui leur offre la possibilité de sauver les petits animaux se cachant dans leurs parcelles. 

Animaux sauvés

5h30, Begnins. Au bord d’un champ, un ronronnement se fait entendre, suivi de l’apparition, au-dessus des hautes herbes, d’un engin muni de quatre hélices. L’objet volant s’éloigne, opérant des allers et retours par-dessus le terrain. Soudain, il s’arrête. Le drone, muni d’une caméra thermique, signale une présence. Mission réussie: un faon se cache dans la culture que l’agriculteur s’apprêtait à faucher. Grâce à cette intervention technologique, le petit animal peut être sauvé, comme l’ont pu l’être plus d’une dizaine de jeunes bêtes, rien que cette semaine. Développée depuis 2017, la recherche des faons par un drone a débuté par une phase pilote dans la région de la Côte. Elle s’étend cette année à l’ensemble du canton, divisé, pour l’occasion, en cinq régions (La Côte, le Jura, le Plateau, la Broye et les Alpes). Prométerre encourage les agriculteurs à faire appel à ce service proposé gratuitement. L’intervention du drone doit être effectuée entre 5h30 et 9h30 le jour de la fauche, qui peut être effectuée directement après l’intervention. Si elle est différée dans la journée, une caisse sera placée sur le faon et marquée par un piquet afin que la zone soit évitée. C’est via sa filiale ProConseil que Prométerre est entré en collaboration avec la commission «Sauvetage des faons». Cette dernière regroupe des membres de la Fédération des sections vaudoises de la Diana (FSVD), des pilotes de drones, chasseurs, agriculteurs ainsi que des collaborateurs du service de la faune vaudoise. Prométerre a pour rôle principal de mettre en relation les agriculteurs qui souhaitent faire un vol de détection sur leurs champs avant la fauche avec des pilotes de drones équipés d’une caméra thermique. En 2017, un questionnaire avait été envoyé aux agriculteurs membres de Prométerre afin de connaître les parcelles sur lesquelles des faons avaient déjà été aperçus ou trouvés. Une carte des zones à risque avait été faite sur ces résultats. Ce printemps, Prométerre a relevé toutes les communes concernées par des parcelles «à risque» et envoyé un courrier à tous les agriculteurs de ces localités afin d’expliquer le projet. Toutes les informations et contacts utiles (documents, contacts) sont disponibles sur le site internet de Prométerre (www.prometerre.ch/proconseil/faons).