Dépistage du cancer du côlon en pharmacie

Comm.  |  Le troisième cancer le plus fréquent en Suisse, le cancer du côlon se développe de façon insidieuse, silencieuse et asymptomatique. Cependant lorsqu’il est décelé suffisamment tôt, il se guérit bien. C’est là toute l’importance de son dépistage chez les personnes en bonne santé dès l’âge de 50 ans. En Suisse, 800 pharmacies sont à même de vous conseiller sur le dépistage du cancer du côlon et vous remettent le cas échéant un test de selles. L’échantillon prélevé tranquillement à domicile, est envoyé au laboratoire par la poste. L’analyse met en évidence la présence ou non de sang occulte dans les selles. Le résultat de l’analyse est envoyé chez le pharmacien qui vous contacte personnellement pour vous le communiquer. Quand le résultat est négatif – pas de sang occulte détecté dans les selles – il est conseillé de se soumettre à une analyse tous les deux ans. La pharmacie vous envoie alors un courrier vous invitant à refaire une analyse des selles. En cas de résultat positif, on vous oriente chez votre médecin généraliste ou un spécialiste en gastroentérologie pour poursuivre les investigations. Le site Internet: www.non-au-cancer-du-colon.ch vous donne de plus amples renseignements sur la campagne et des conseils de prévention. Dans votre région, 4 pharmacies participent à la campagne nationale de dépistage du cancer du côlon qui a lieu du 1er mars au 14 avril 2018 : La pharmacie d’Oron, Nicolas Martinet, la pharmacie Arc-en-Ciel, Centre Coop Oron, Nathalie Dupont-Boschetti, la pharmacie du Jorat à Mézières,  David Mack et la pharmacie de Lucens, Mme et M. R. et M. van Pernis-Erni. Comme plus de 25’000 intéressés lors de la campagne précédente en 2016, n’hésitez pas à demander conseil et faire le test dans votre pharmacie. Le test vous est proposé avec l’entretien conseil pour Fr. 30.–