Cully – Nouvelle caserne avec multi-fonctions

Inauguration du bâtiment des Fortunades, ch. du Vigny 3

JPG | Des prémices du projet jusqu’à sa réalisation, ce ne sont pas moins de 6 ans qui se sont écoulés pour que soit inauguré le 24 août dernier le bâtiment communal abritant les locaux de voirie, une caserne de pompiers, un local de stockage pour les vins communaux ainsi qu’un local pour les archives communales des cinq anciennes communes, le tout répondant aux exigences et conditions de travail actuelles. Présidée par le syndic des lieux, Jean-Pierre Haenni, cette manifestation a été rehaussée par les présences du préfet du district, Daniel Flotron, actuels et anciens membres de l’exécutif et législatif communaux, le major Rémy Décombaz, commandant du feu du SDIS Cœur de Lavaux et le vice-président de la commission du feu du même corps, Daniel Métraux. La population de Bourg-en-Lavaux était aussi représentée, invitée qu’elle avait été. Georges Hauert, municipal des travaux, s’est plu à retracer les étapes de cette réalisation. Il n’a pas oublié, bien sûr, de citer le travail de fourmi qu’il a nécessité, mais également les écueils représentés par l’apparition de plusieurs colonies de Tapinoma magnum, fourmis qui «ont fait frétiller pas mal de journalistes». Ce sont 12’000m3 de terre qui ont été excavés, dont 10’000m3 mis en décharge et surveillés en raison… des fourmis. Le volume du bâtiment est de 8000 m3. Son intégration dans le paysage est parfaite en raison, notamment du fait qu’il est quasiment totalement enfoui et que le mur de façade a été teinté dans la masse et gratté. Les plantations sont indigènes. Le coût des travaux s’élève à 5,7 millions hors achat du terrain. Moult remerciements ont été adressé aux divers partenaires et au personnel communal. Que voici un bel «outil» de travail pour les services concernés. Les représentants du SDIS Cœur de Lavaux se sont plu à relever l’avantage que représente une telle réalisation pour leurs conditions de travail et ont remercié tant les autorités cantonales et communales que l’ECA. Les locaux de la place de la Gare étant ainsi libérés, les projets à l’étude depuis de nombreuses années vont trouver leur épilogue dès cet automne. Pour compenser en partie les places de parc de la gare qui ne seront plus disponibles durant les travaux sur le site en question, 66 places ont été aménagées sur le toit des Fortunades. Une fois le P+R Cully-Gare mis en service, seule une vingtaine de places seront conservées pour les collaborateurs de la commune. Cette partie officielle a été suivie d’un apéritif dînatoire concocté de main de maître par Lavaux Rêves et agrémenté de productions musicales des Casse-Botoilles de Grandvaux.