Coronavirus – Enseignement

Le point sur l’école à distance

Thomas Cramatte | La période exceptionnelle et inédite que traverse la Suisse a contraint les écoles à fermer leurs portes. En concertation avec le Conseil fédéral, le canton de Vaud a établi l’arrêt de l’enseignement traditionnel dès le lundi 16 mars et jusqu’à fin avril. La lutte contre le Coronavirus oblige les enseignants à redoubler d’efforts pour maintenir le programme scolaire via un enseignement à distance. Les autorités cantonales doivent garantir des solutions d’accueil pour les enfants ne pouvant pas bénéficier d’une garde privée. Ce qui est particulièrement le cas pour les parents travaillant dans le secteur médical ou dans les commerces d’alimentation. Avec les nouvelles règles en vigueur, seules les UAPE (Unité d’accueil pour écoliers) d’urgence restent ouvertes. « Nous devons à tout prix éviter que les grands-parents se chargent de garder les enfants. Les personnes au-delà de 65 ans représentant un groupe à risque », déclarait le conseiller fédéral Alain Berset, chef du Département fédéral de l’intérieur lors d’une conférence de presse. 

Ecole à la maison

L’enseignement obligatoire n’est pas le seul touché par les restrictions fédérales. Les apprentis, les gymnasiens, les universitaires ainsi que tous les élèves d’écoles privées se retrouvent dans l’obligation de rester chez eux. Malgré cette interruption, l’école continue. Les établissements scolaires ont mis en ligne des plateformes d’enseignement à distance. Les élèves peuvent accéder en tout temps à leur formation sur le site internet de leur établissement scolaire. Mais la réussite de l’enseignement à distance réside dans les efforts fournis par le corps enseignant. « Certains ne dorment plus depuis vendredi pour permettre un enseignement vidéo », déclare Michel Bovard, directeur de l’établissement primaire et secondaire Centre Lavaux. Après l’annonce du vendredi 13 mars, tous les élèves ont été contactés afin d’expliquer la suite de la procédure. Pour éviter de prendre un retard trop important sur le programme, les enseignants se sont filmés en train de donner leur cours. Les vidéos sont accessibles sur les plateformes des établissements. Après une semaine d’écolage à distance, la DFJC (Département de la formation, de la jeunesse et de la culture) tient tout particulièrement à remercier les enseignants pour leur créativité de ces démarches. La Conseillère d’Etat Cesla Amarelle donnera une conférence de presse le mardi 24 mars par vidéoconférence afin d’informer sur la suite de l’enseignement à distance. Un des points les plus importants est d’uniformiser les cours en fonction des niveaux et des établissements scolaires. Nous participerons à cette assemblée afin d’apporter plus de précision dans notre édition du 9 avril.