Corcelles-le-Jorat – Une fête pour garder la forêt comme on l’aime

Samedi 26 mai au refuge de la Moille-aux-Frênes

Gil. Colliard  |  Samedi 26 mai prochain, l’association «Parque pas mon Jorat!» organise, dès 11h, une journée détente au refuge de la Moille-aux-Frênes à Corcelles-le-Jorat, au cœur du massif forestier du Jorat.

Un accès sans restriction aux bois du Jorat

Née, le 28 novembre 2017, sous l’appellation « Parque pas mon Jorat ? » l’association regroupe toutes les personnes, de quelque milieu qu’elles soient, qui combattent le projet de création d’un parc périurbain du Jorat, avec pour slogan «Mais qu’est-ce qui ne vas pas dans ces bois pour qu’on y fasse un parc». Ce comité de défense des citoyens vise à préserver la liberté d’accès aux Bois du Jorat pour des raisons professionnelles ou de loisirs. Elle revendique le droit pour chacun d’accéder sans restriction, à pied, à cheval ou à vélo aux chemins et sentiers existants, dans le respect de la nature et de la législation, aujourd’hui, en vigueur.

Sensibilisation des utilisateurs aux conséquences relatives à la création du parc

Pour mieux faire connaître les futurs enjeux de ce projet et dans le but de montrer l’importance de garder un accès libre à l’entier du domaine sylvicole, « Parque pas mon Jorat ? » a mis sur pied un programme festif pour le samedi 26 mai dès 11h. Aux environs de 13h30 le groupe Archan Woods’Band interprétera un concert de country music. A la même heure, les personnes venues avec leur VTT pourront prendre le départ pour une boucle guidée, d’env. 1h30, dans les bois du Jorat (annulé en cas de mauvais temps). Tout au long de la journée stands de grillades, tours en poney pour tous petits et attelage, seront organisés afin de passer une sympathique journée relaxante en forêt.

Pétition pour défendre la liberté d’usage en amont d’un éventuel aval du projet

Lors de la partie officielle à 11h30, André Jordan, président, rappellera les enjeux combattus du projet initié par l’association JUTAVAC (Jorat une terre à vivre au quotidien), soit une zone centrale de 4.4 km2 sans activité humaine ceinte d’une zone intermédiaire, dans le massif forestier du Jorat. Projet, sur lequel, les Conseils des communes touchées par ce périmètre devront se prononcer fin 2019. «Nous avons lancé une pétition qui sera adressée au Grand Conseil afin qu’il débatte du projet du parc. Cette dernière est disponible sur le site www.parquepasmonjorat.com et peut être signée par toute personne partageant notre désir de garder libre l’accès à ces bois» informe André Jordan qui ajoute «nous n’avons pas des moyens financiers comparables à ceux de JUTAVAC mais nous avons de bons arguments». Arguments appuyés par une invitation du comité «IG Sihlwald für alle», l’association qui s’est formée après la naissance du parc périurbain zurichois, pour se battre contre les restrictions qui sont continuellement mises en place à l’encontre des utilisateurs du parc et qui en limitent de plus en plus la liberté d’usage. Jean-Philippe Rey, vice-Président ainsi qu’un conseiller national prendront également la parole. Cavaliers, cyclistes promeneurs, marcheurs, amoureux de la forêt, vous êtes les bienvenus pour cette journée festive dans la forêt comme on l’aime.

Refuge de la Moille-aux-Frênes, Corcelles-le-Jorat Samedi 26 mai dès 11h

Site et pétition: www.parquepasmonjorat.com

Info parcours vélo: https://www.guidevtt.com/Membres/public_sortie_details.php?sortieID=175

Contact: parquepasmonjorat@bluewin.ch – 079 287 78 75