Corcelles-le-Jorat – L’unique moulin du Jorat va très bien

Assemblée générale du Moulin du jeudi 28 novembre

Le moulin de Corcelles-le-Jorat

Alain Bettex | Jeudi 28 novembre, le temps était idéal pour tenir une assemblée. Il n’a plu qu’une fois durant toute la journée, sans arrêt. L’assemblée générale du Moulin de Corcelles-le-Jorat s’est déroulée dans la grande salle. Le président, Christian Ramuz, a résumé, devant une bonne trentaine de personnes, les résultats de l’année écoulée et les futures prévisions. D’emblée, il a relevé que les cultivateurs ont été victimes du déficit hydrique de l’exercice. Il a manqué de fourrage dans les fermes du Jorat en début d’année. Avec au minimum une coupe d’herbe manquante, l’hiver précédent a été long. Heureusement, grâce à l’importation, les animaux ont pu être alimentés. Mais fi des précédentes saisons, les réserves se sont bien améliorées cet automne. En plus, le meunier Antonio Ferreira a dépanné le moulin indépendant Dorthe, situé près de la gare d’Oron-le-Châtel, victime d’un incendie l’été dernier. Les investissements des dernières années ont porté leurs fruits. L’outil, piloté par le meunier, a donné entière satisfaction. Le moulin est contrôlé par informatique et souvent à distance. Si un incident de machine se produit, instantanément le fournisseur est avisé et peut y remédier. Il est maintenant important que l’augmentation de la capacité de stockage soit bientôt sur le tapis et le comité s’y attelera. En outre, l’assemblée a approuvé l’installation d’un troisième silo qui permettra d’offrir des prix de matière première plus intéressants, tout en réduisant la main d’œuvre. Le marché des céréales est régulé par la FSPC (Fédération suisse des producteurs de céréales) qui maintient les prix en déclassant des blés panifiables vers le fourrage. Un développement des protéagineux devrait sans doute être instauré par la Confédération et les cantons. Pour IP Suisse (la Coccinelle), un changement et prévu d’ici 2023, on craint qu’il ne sera pas
forcément dans l’intérêt des cultivateurs! Le président Ramuz a annoncé pour le Moulin de Corcelles, des résultats positifs sans être euphoriques. Ils sont dus à une gestion rigoureuse et à un meunier hors pair. Il a remercié les membres présents et son comité. La journée s’est terminée par l’apéro offert par la municipalité de Corcelles-le-Jorat et par un excellent repas.

Les membres du comité du Moulin avec le meunier Antonio Ferreira