Contradictions dans les contraintes pour une agriculture plus productive

Myriam Edward  |  L’agriculture a subi de nombreuses améliorations dans les dernières décennies… des machines plus performantes, des tracteurs plus rapides et plus puissants, des engins qui facilitent le travail – le rendent moins pénible pour l’homme, etc. D’un autre côté, des mesures pour améliorer le rendement et augmenter la production ont été mises en place. Certaines sont positives, d’autres sont liées à des contraintes qui sont parfois contradictoires. Un exemple qui me vient à l’esprit directement, ce sont les dates imposées pour les foins… Nos agriculteurs n’ont pas le droit de récolter le foin quand il est bien mûr et prêt, non, ils doivent attendre que la date imposée arrive, sous peine d’être dénoncés… Mais honnêtement, lors-que vos tomates sont mûres au jardin… vous attendriez encore 1 ou 2 semaines avant de les cueillir? Non, car nous savons qu’une fois que les tomates sont mûres, il faut les prendre et les utiliser… pour éviter qu’elles ne pourrissent ou flétrissent sur pied. Il en va de même avec le foin! Lorsque le foin est prêt, il doit être récolté pour être conditionné selon la méthode choisie par l’agriculteur et devenir ainsi, le fourrage idéal pour les bêtes. Un foin de bonne qualité (c’est-à-dire mûr et récolté au bon moment), apportera ce dont les bêtes ont besoin et permettra ainsi d’avoir des bêtes en meilleure santé et aussi pour aller plus loin dans la réflexion, une meilleure viande. Le temps des foins et des moissons est à présent derrière et le temps des semis a commencé… les machines tournent dans les champs: labour, semis, déchaumage, etc. Nous abordons la période des récoltes des pommes de terre. Réjouissons-nous de voir les machines tourner et les agriculteurs continuer à s’activer jour après jour pour nous permettre de remplir nos assiettes! Malgré les contraintes et les difficultés auxquelles ils sont confrontés en permanence, ils travaillent sans relâche. Un grand merci à chacun d’entre eux