Concert classique de l’Orchestre Chamber Sinfo Romandie

Claude Chaupond  |  L’Orchestre Sinfo Chamber Romandie est une formation ad hoc composée de musiciens issus des hautes écoles de musique (HEM) de Genève et de Lausanne, qui sont ou étaient les boursiers sur concours de l’Orchestre Sinfonietta de Genève, assumant le rôle de chef d’attaque des registres. Ils acquièrent une expérience d’orchestre qui leur permet d’intégrer par la suite des formations de renom en Suisse et à l’étranger. Cet orchestre est également composé de quelques musiciens free-lance de la Sinfonietta de Genève.

Le soliste 

Romain Geeraert débute l’apprentissage du violon à huit ans dans la région de Chartres. Après un passage par les Conservatoires de Tours puis de Lyon, il est admis en 2011 à la Haute Ecole de Musique de Genève. Il y suivra tout d’abord l’enseignement de Patrick Genêt, avec qui il obtiendra son bachelor, avant de se perfectionner dans la classe de Sasha Rozhdestvensky dans le cadre d’un second master. Parallèlement à l’apprentissage du violon, il étudie le quatuor à cordes avec Gábor Takács-Nagi et Miguel Da Silva, et s’initie à la direction sous l’impulsion de Laurent Gay et Pierre Bleuse. Depuis 2013 il est également premier violon de la Camerata du Léman, ensemble à cordes basé à Genève et composé de jeunes chambristes passionnés. En septembre 2015, il est choisi sur concours afin d’assumer pendant un an la place de violon solo au sein de la Sinfonietta de Genève, ensemble symphonique dirigé par Benoît Willmann.

Le chef d’orchestre

Né à Paris, Benoît Willmann étudie la direction d’orchestre, parallèlement à son activité de clarinettiste à l’Orchestre de la Suisse romande et obtient son diplôme à la Haute Ecole de Musique de Genève. Dans le cadre des cérémonies à la mémoire du chef d’orchestre Armin Jordan, en 2006 et 2007 au Grand Théâtre de Genève, il est demandé par ses collègues de l’OSR pour diriger Siegfried Idyll de Wagner. En 2008, il crée avec le violoncelliste François Guye, la Camerata Armin Jordan, composée essentiellement de membres de l’OSR et de quelques brillants étudiants, ensemble dont il assure la direction musicale. Benoît Willmann a dirigé l’Orchestre symphonique de Bienne, l’orchestre de la HEM de Genève pour les classes d’orchestration et composition, l’orchestre du Rhône, la Camerata du Léman, l’orchestre de l’Opéra du Caire, l’Orquestra Sinfônica da Bahia avec lequel il inaugure l’année de la France au Brésil, la Fanfare du Loup, le Cairo Symphony Orchestra, l’ensemble Contrechamps, l’ensemble 2E2M et a collaboré plusieurs années, invité par Ricardo Castro, avec le Youth Orchestra Of Bahia. En 2014, il a dirigé, la première Suisse de Dom Sebastien Roi du Portugal de Donizetti. En 2015, tournée avec l’ensemble Contrechamps en Suisse et en France, avec l’Histoire du Soldat mis en scène par Omar Porras, puis reprise avec l’ensemble 2E2M à Paris et à Lille. La Bohème de Puccini au Victoria Hall de Genève en juin 2016 En 2016-17: Reprise de l’Histoire du Soldat avec l’ensemble Contrechamps au théâtre Klébert-Méleau; concert avec l’ensemble 2E2M; création avec l’ensemble Respiro Tango (commande à Gustavo Beytelmann); Boulez et Donatoni avec le Lemanic Modern Ensemble; concert en avril 2017 avec l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, tournée en Croatie avec la Sinfonietta de Genève, l’opéra Carmen de Bizet en juillet au Château des Linières; en novembre Carmen à Genève au Victoria Hall et à Montreux. Projet pour 2018: Orchestre Chamber Romandie, concerts avec la Camerata Armin Jordan; Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, Orchestre de Chambre de Genève, l’opéra Aida au Château des Linières.