Clin d’œil; Tes histoires, je n’ai rien à foutre !

Marie  |  Un animal ça change la vie d’un individu. Qu’on parle d’un chat, chien, hamster, oiseau, lézard, python ou même poisson ! Pourquoi ces changements soudains sont-ils perceptibles du jour au lendemain dans la vie d’un homme ; tout d’abord en acquérant un animal de compagnie on devient son propriétaire et donc responsable de le nourrir, nettoyer, éduquer, le promener, (peut-être pas tous sont « promenables ») ! Prenons l’exemple qui me vient en tête des animaux les plus plébiscités en Suisse, le chat et le chien. Si les chats sont plutôt autonomes, ils ne demandent pas pour autant de l’attention et affection, les chiens, eux ils doivent être sociabilisés depuis leur plus jeune âge, les promener plusieurs fois par jour et leur donner un cadre de vie agréable qui dure en moyenne une dizaine d’années, ce qui exige de bien réfléchir avant l’acquisition de n’importe quelle bestiole. C’est que les animaux nous le rendent bien, les petits moments en tête à tête, toute en les caressant (ça déstresse l’humain, prouvé scientifiquement) nous leur parlons, parfois de nos soucis, mais on a jamais entendu parler d’un animal qui a rouspété à un moment donné et a vociféré à son maître : Oui, t’es bien gentil, mais tes histoires, je n’ai rien à foutre!