Clin d’œil

Ça sentait bon la tarte aux pruneaux

Marie |  La  99e édition du Comptoir suisse à Beaulieu a vu sa fréquentation diminuer de 40% soit 61’000 visiteurs contre 108’000 en 2017. Pour ma part, cela fait vraiment longtemps que je n’y ai plus posé les pieds, alors que pendant des années je n’aurais manqué ce rendez-vous pour rien au monde. Véritable fenêtre ouverte sur la modernité, je me réjouissais de flâner à la découverte des stands présentant leurs nouveautés. J’aimais aussi les jardins, jalonnés de bassins où je trempais mes mains lors de grandes chaleurs. Cette manifestation allait de pair avec les derniers beaux jours de la saison. Des bonnes odeurs embaumaient certains secteurs mettant en appétit les visiteurs, pour ma part, je dégustais avec bonheur une bonne tranche de la fameuse tarte aux pruneaux. Progressivement, cette sortie a passé aux oubliettes au profit d’autres comptoirs plus près de chez nous et aussi moins grandioses.