Chexbres – Un changement dans la continuité

Valéry Ponsar, nouveau directeur à l’EMS La Colline

A gauche, le directeur sortant Béat Geiser et à droite, le nouveau directeur Valéry Ponsar

Jean-Pierre Lambelet | Entre le 1er octobre 2006 et le 31 octobre 2019, il y a exactement 13 ans et 1 mois que Béat Geiser a passé en tant que directeur de l’EMS La Colline à Chexbres. Et c’est précisément la même durée qu’il avait accompli à la tête de la direction de l’EMS Phare-Elim à La Tour-de-Peilz lors d’un poste précédent! Cet infirmier de formation de base s’était spécialisé en oncologie, en soins palliatifs et en management pour arriver jusqu’à la direction des soins à l’hôpital Pourtalès à Neuchâtel avant de reprendre la direction de La Colline à Chexbres au 1er octobre 2006. Dès son arrivée, son leitmotiv fut de donner une image humaine à cette institution en mettant l’accent sur la qualité de vie des résidents et du personnel, en favorisant une saine collaboration entre les différents services. Il fallait aussi prévoir de moderniser les infrastructures qui commençaient sérieusement à dater et de passer des traditionnelles chambres à 2 lits vers des chambres individuelles. Un gros challenge qu’il a réussi à mener à bien avec l’appui inconditionnel du Conseil de Fondation et du comité de direction de La Colline pour aboutir à une rénovation complète du bâtiment avec 31 nouvelles chambres. Et ce n’était pas gagné d’avance en regard de la situation géographique du lieu et des contraintes légales régissant des transformations immobilières importantes, sans parler des conditions géologiques. Et maintenant que le chantier est en cours, Béat Geiser a souhaité remettre le bébé dans les mains d’un nouveau directeur et contempler son œuvre comme un grand-papa à la retraite heureux de voir grandir ses petits-enfants! C’est donc Valéry Ponsar qui s’occupe du bébé depuis le 1er octobre 2019. Cet habitant de La Côte, papa de 2 adolescentes, membre du Conseil communal d’Echandens, a déjà vécu quelques années à Chexbres par le passé, et il faut croire que le destin allait le faire revenir dans cette belle région pour diriger un établissement qui est un vrai balcon sur le Léman. Diplômé de l’Ecole hôtelière de Lausanne et de la Haute école de travail social de la HES-SO en gestion et direction d’institutions éducatives, sociales et socio-sanitaires et également en marketing, il a passé 8 ans comme membre de la direction de l’Espérance à Etoy (Institution spécialisée pour personnes handicapées). Il se réjouit de prendre le bébé dans ses bras et d’honorer la confiance que le Conseil de Fondation de l’EMS La Colline lui témoigne au travers de sa nomination. Il reprend une institution qui fonctionne bien, dans un bon esprit et, malgré quelques inconvénients liés aux travaux en cours, il va garder le cap dans la continuité de l’objectif du bien-être du résident qui doit se sentir comme chez lui et bien entouré. Heureuse retraite Béat Geiser et bon vent à Valéry Ponsar!