Chexbres – Réfection des chemins agricoles et viticoles programmés

Conseil communal du 29 octobre 2018

Jean-Pierre Lambelet  |  Pour sa 1re séance en tant que présidente, Saskia Lehrian fait face à un ordre du jour pas trop chargé avec 2 préavis municipaux bien différents. Le préavis municipal concernant une demande d’un crédit cadre d’un montant de Fr. 2’372’000.- pour la réfection des chemins agricoles et viticoles de type AF (Amélioration Foncière) n’a pas posé trop de problèmes pour une acceptation unanime au vu des besoins importants à entretenir et consolider 4040m de chemins, dont 840m de chemins viticoles et 3200m de chemins agricoles. Les travaux se dérouleront en plusieurs étapes en partant de 2019 jusqu’en 2028 avec un montant estimatif des subventions des AF cantonales et fédérales de Fr. 800’699.- sur un total devisé à Fr. 2’371’059.- De la sorte, le solde à la charge de la commune après déduction des subventions serait de Frs 1’570’360.- Le préavis municipal concernant une demande de crédit complémentaire de Fr. 102’000.- au crédit de Fr. 143’000.- demandé dans le préavis N° 3/2014 afin de financer le projet de plan de quartier «Bourg Nord» a remis en mémoire le long cheminement de ce projet finalement rejeté par le Conseil communal lors de sa séance du 30 avril 2018. Le crédit initial accordé le 31 mars 2014 était de Fr. 143’000.- et les dépenses réelles liées à ce préavis furent de Fr. 165’938,55 soit avec un dépassement de Fr. 22’938,55. Ce projet de plan de quartier ayant «récolté» un nombre record de 327 oppositions, il en est résulté des frais supplémentaires non prévus pour financer le travail du bureau d’architecture et d’urbanisme Plarel SA chargé de réétudier le projet et de renseigner la Municipalité sur les réponses à apporter individuellement à tous les opposants. Il est en de même pour les travaux supplémentaires du bureau d’ingénieurs géomètres Gemetris ainsi que pour les frais de communication et d’avocat pour un total de Fr. 79’016,80. Soit, au final, un coût supplémentaire de Fr. 101’955.35, ce qui amène la facture totale à Fr. 244’955,35. Des conseillers regrettent que des informations concernant les coûts supplémentaires n’aient pas été communiquées régulièrement par la Municipalité et qu’il aurait peut-être fallu arrêter la procédure en cours de route au vu du nombre élevé d’oppositions. Mais les renseignements émanant de la préfecture étaient clairs, il n’était pas possible de stopper un processus démocratique en cours et au final, il faut en accepter le coût. C’est donc par 34 voix pour, 3 voix contre et 5 abstentions que ce crédit complémentaire est accepté. 

Diverses communications municipales informent que :

  Les travaux sont terminés aux Ussillons, au pont du Moulin, au chemin du Signal et en Mont-de-Plan.

  La pollution de l’eau venant du Pays-d’Haut n’a pas touché Chexbres, car l’alerte donnée le 3 octobre a permis de boucler rapidement la jonction amenant de l’eau à Chexbres et de bifurquer sur de l’eau provenant du lac Léman, d’où un goût un peu «différent».

  La lutte contre les mégots de cigarettes et les chewing-gums au sol continue et des petites boîtes sont à disposition de la population pour enfermer et emporter avec soi la résultante d’un moment de plaisir pouvant polluer longuement les eaux claires qui vont directement au lac.

  La vente des vignes en Crétaz devrait arriver à bout touchant à fin 2018 si les tractations en cours avec 2 acheteurs potentiels se concrétisent à la satisfaction des 2 parties.