Chexbres – Nos fées végétales

Rencontre des aînés du 31 octobre

WiCo | Il n’est presque pas imaginable de connaître les mille et une vertus des centaines de plantes que nous rencontrons partout chez nous, sous nos pas, en bordure des chemins et des forêts! Du plantain, ou plutôt des plantains, de la capucine au bouleau, du cynodendron au noyer, de la dent de lion à l’ortie… Ah! l’ortie! On la redoute pour ses légères piqûres, alors qu’elle, de la racine à la pointe des feuilles, regorge de bienfaisantes applications, sans compter, au premier printemps, l’excellente soupe! Complété par des photographies, l’exposé de Christophe Roggen, droguiste à Estavayer-le-Lac, nous rend muets d’admiration par ses connaissances. C’est un passionné de cette apaisante possibilité de soulager les ennuis de santé qui nous empêchent de jouir de la vie, et cela à tout âge! Comme Obélix, il est tombé dans la marmite des potions magiques tout enfant en suivant l’activité de son grand-père, puis de son père. Trois drogueries-herboristeries dans le canton de Fribourg sont sous la direction de cette fraterie: à Domdidier, à Romont et à Estavayer-le-Lac (tous nominés de la «Serpe d’Or» du druide Panoramix). Merci à Christophe pour les instants passionnants qui nous font souvenirs et aussi, pourquoi pas, appliquer ces possibilités. – Tirer son chapeau en passant devant un sureau, c’était un signe de révérence envers cet arbuste aux très nombreuses vertus, et même parafoudre! – Ne pas rester longtemps sous l’ombrage d’un noyer, était une recommandation que nous suivions à la campagne, dans notre jeune temps. Toute notre reconnaissance à Monsieur Roggen. Les organisateurs des rencontres ont eu la main heureuse de trouver un sujet si bien exposé. Nos remerciements à Madame et Monsieur Pichonnat ainsi qu’aux responsables de la collation qui a suivi.