Chexbres – Fin du Bourg-Nord, d’une espérance et d’un conflit

Conseil communal du lundi 30 avril

Jean-Pierre Lambelet  |  C’est à la grande salle de Chexbres que le président Gilles De Joffrey ouvre cette séance importante avec pas moins de 10 points à l’ordre du jour. Une quarantaine de personnes sont assises dans les rangs réservés au public. Après l’assermentation d’Evelyne Vuichard comme nouvelle membre du Conseil communal et l’approbation du procès-verbal de la séance du 15 décembre 2017, il est procédé à la nomination de Nicolas Chabloz à la commission de gestion et de Florian Etter à la commission de recours en matière d’impôts.

Le préavis municipal relatif à la révision des statuts de l’Association régionale d’action sociale Riviera (ARAS Riviera) est accepté à l’unanimité.

Préavis municipal con-cernant la publication de décisions d’allégement du bruit. A la suite de la constitution d’un dossier d’assainissement sur les nuisances sonores effectué par la commune de Chexbres et approuvé par le Conseil d’Etat le 15 mai 2013 des mesures d’allègement de l’obligation d’assainir ont été mises à l’enquête du 19 juin au 20 juillet 2015. 4 oppositions avaient été déposées. Suite à une discussion avec la Municipalité 3 oppositions subsistent. Il est donc demandé au Conseil communal d’autoriser la Municipalité à lever les oppositions et à adresser le dossier au Conseil d’Etat pour approbation des mesures d’allègement; les recours éventuels étant traités par la Cour de droit administratif. Ce préavis est également accepté presque à l’unanimité.

Le préavis municipal concernant l’adoption du Plan partiel d’affectation (PPA) «Bourg-Nord» et les réponses aux opposants étaient très attendus par les membres du Conseil communal et le public présent dans la salle. La commission technique chargée d’étudier cet objet a félicité la Municipalité pour la qualité de la présentation très détaillée du projet et du traitement des 327 oppositions que ce PPA avait provoquées. Karin Ducommun a lu le rapport de ladite commission composée de 5 membres qui, au final, a présenté un rapport scindé en 2 avec une majorité de 3 membres défavorables au projet et une minorité de 2 membres favorables au PPA. Puis, une bonne quinzaine de membres du Conseil se sont exprimés de façon plutôt défavorable au PPA pour regretter la perte d’un espace vert au centre du village, une densification trop importante de bâtiments, une grosse volumétrie et sur d’autres points de détails qui sont habituellement abordés lors d’une mise à l’enquête d’une construction et qui dépassaient le cadre d’un PPA, ce qu’a fréquemment répété le président. Mais comme une bonne partie des 327 oppositions recensaient déjà ce type de questions, il était difficile pour les membres du Conseil de ne pas évoquer les préoccupations de la population. En fait, il est compliqué pour les membres du Conseil de voter le contenant sans vraiment imaginer le contenu! Dans ce projet de PPA Bourg-Nord, la Municipalité tente justement de définir un contenant qui puisse apporter une plus-value socio-économique au centre du village, sans déjà en fixer tous les contours de manière détaillée, ce qui est également défendu par quelques conseillers. C’est finalement à bulletin secret que les 48 conseillères et conseillers présents ont rejeté ce préavis PPA « Bourg-Nord » par 29 voix contre et 19 voix pour.

Dans les communications municipales, il est indiqué que les travaux au pont du Moulin sont terminés, ceux de Mont-de-Plan presque finis, d’ailleurs comme ceux des Ussillons et que ceux du chemin du Signal avancent bon train. La passerelle CFF menant au collège sera rehaussée par mesure de sécurité. La vente du pâturage de Crêt à Paux sera prochainement finalisée contrairement à celle des vignes qui est aujourd’hui en attente.

A gauche la Municipalité et à droite le Bureau du Conseil communal